3 Astuces pour rompre avec son Passé

Oublier ! Il y a tant de choses qu’on veut oublier dans nos vies : oublier des évènements, des personnes, ou même toute une phase de notre vie.

Oublier c’est pour beaucoup de gens le premier obstacle pour avancer vers le futur. Or,  la vie n’est pas comme dans « Men In Black » : il ne suffit pas d’un coup de flash pour qu’une partie de votre mémoire s’efface !

Bon, on peut essayer de fumer ou de boire. Mais ça marche pas vraiment… je me rappelles cette phrase de Philippe Geluck :

« Je bois pour oublier. Mais j’ai tellement bu que je ne me rappelle plus ce que je dois oublier. »

On peut essayer d’autres solutions, comme s’éloigner du lieu qui a bouleversé notre passé, sauf que généralement le problème vient de nous même et si ce n’est pas se détacher de soi même, c’est à dire se suicider, alors c’est quoi la solution ?

Alors peut-on tourner la page tout  simplement ?! Comme s’il s’agit d’un roman ?! Si c’est comme ça, alors je ferais mieux de changer ce idiome en : Déchires ton roman plutôt que de tourner la page !

Voici 3 astuces pour arriver à rompre avec son passé :

1. Vous Comprenez votre passé :

Le seul charme du passé, c’est qu’il est le passé. Le passé c’est surtout une idée, une image qui n’existe que dans nos mémoires. A priori,  c’est quelque chose d’abstraite, donc pas vraiment réel … Donc la question : Comment une chose irréelle tiens les ficelles jusqu’à notre monde de réalité pour nous le déformer et nous y faire souffrir ?!

Cela s’opère principalement grâce aux émotions, elles essayent de communiquer notre mémoire avec notre inconscient qui traduit tout en angoisse et regret en moment présent … Donc ce qu’on est entrain de revire c’est pas l’évènement passé mais l’émotion qu’on a éprouvé auparavant !

2. Vous gérez votre Mémoire :

Après avoir compris le mécanisme du passé et ce qu’il a comme effet sur nous, ce qui reste est savoir le gérer. Ici, une technique très pratique s’impose : THE ACTIVE MEMORY. Son processus est simple : il suffit de vivre le plus son présent , de multiplier ses expériences, pour permettre à la mémoire de stocker le plus d’images, d’idées et d’émotions…Cela donne d’un côté une distance à notre passé, l’élimine d’une façon saine et efficace; Et d’un autre côté nous permet de faire le point sur notre situation présente pour la comparé à une image déjà classifié : ‘PASSE’. De là, il faut passer d’abord par modeler et créer une nouvelle image du présent différente de l’ancienne, avec de nouvelles émotions …

 

3. Vous visez votre futur :

Vous êtes déjà conscient à ce stade, que le passé : ça se gère ! Si les faits ne changent pas dans les annales de l’histoire, alors ils changent dans votre mémoire, je veux dire par cela que leurs effets changent dans votre mémoire.

Et puisque le futur, et la vision du futur s’applique aux émotions elle aussi .. c’est à dire vous avez peur de votre passé que vous le fuyez toujours..  vous avez aussi une angoisse du futur qui vous suit toujours, avec son incertitude et ses défis qui vous renvoient comme le rétroviseur à votre image passé. C’est exactement comme si  vous avancez, mais vos yeux sont collés au rétro !
Donc le même mécanisme émotionnel existe là aussi. C’est une bonne nouvelle, car désormais vous pouvez encore changer votre émotion présente, booster votre énergie et vous rafraîchir avec un air plein d’ambition et d’espoir…

Visez le futur avec une sensation pareil à celle où vous aller sentir lors de votre prochaine réussite. Le fait de la perpétuer tout au long de votre parcours, va déjà vous donner l’image de gloire avant même de l’atteindre ;)

Et si on commençait à rejouer le tour que le passé nous fait pour changer notre futur ?!

Par Marouane Mbarki

http://mbarki.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam