AUCUN OBSTACLE NE PEUT VOUS EMPECHER DE REALISER VOS REVES

By | 8 novembre 2013

AUCUN OBSTACLE NE PEUT VOUS EMPECHER DE REALISER VOS REVES

Par: Leonce Rodrigue Bayebane 

Un homme ayant la ferme décision de réussir est relativement invincible. Aucun obstacle ne saurait constituer une barrière infranchissable si vous êtes obstinément décidé a poursuivre vos rêves. Le parcours d’Abraham Lincoln en est un exemple frappant. Inspirez-vous s’en

 

Quoi de mieux que le parcours d’ Abraham Lincoln pour redonner du courage a tous ces braves candidats au succès, a tous ceux qui on enfin saisi qu’ils on mais alors tout pour réussir et que rien, aucun obstacle, aucune circonstance si ce n’est la mort ne pourrait leur obstruer le chemin tant il maintiennent un opiniâtre désire de poursuivre la route. Même les plus grandes épreuves se transforment en taupinières devant une ferme résolution.

Pensez-vous être à bout ? Pensez-vous avoir tout essayé ? Vous dites-vous qu’il serait mieux d’abandonner vos nobles ambitions, votre projet, vos rêves… tellement vous avez essuyé des échecs ? Pensez-vous au fond, que c’est la preuve que vous n’avez pas la graine de la réussite en vous comme tous ces grands noms de l’histoire, et que le concept né pour réussir est une insipide fantaisie ? Alors, j’espère que la petite biographie d’Abraham Lincoln vous prouvera le contraire. Voici à peu près son parcours :

1816 : Les Lincoln sont chasses de leur maison ; Lincoln doit travailler pour subvenir aux besoins de sa famille.
1818 : Mort de sa mère.

1831 : 1ere faillite

1832 : Se présente aux élections législatives et est battu. Perd aussi son emploi. Veut faire son droit, mais est refusé au concours d’admission.

1833 : Prête de l’argent a un ami pour lancer une affaire, mais fait faillite la même année. Il passera 17 ans de sa vie a rembourser cette somme.

1834 : Se présente de nouveau aux élections législatives ; est élu

1835 : Projet de mariage ; mort de sa fiancée (qu’il aima profondement)

1836 : Grosse dépression nerveuse ; fait 6 mois au lit

1838 : Se porte candidat a la présidence de la chambre des représentants de l’Illinois ; est battu

1846 : Se présente encore au Congrès ; est élu. Se rend a Washington ou il fait du bon travail

1848 : Sollicite un 2eme mandat au Congrès ; n’est pas réélu

1849: Postule l’emploi d’agent des terres de son Etat natal ; ne l’obtient pas

1854 : Se présente au Senat des Etats-Unis ; est battu

1856 : Pose sa candidature pour la vice-présidence lors de la convention de son parti ; obtient moins de 100 votes.

1858 : Se présente encore au Senat ; est battu

1860 : Est élu président des Etats-Unis

Lorsqu’on se compare aux grandes figures de l’histoire, il est facile de nous saboter nous-mêmes par des réflexions superficielles. Il est facile de croire qu’ils sont des surhommes ayant accompli des exploits parce que la providence en avait décider ainsi. Que cette même providence leur a accordé des dons spéciaux, faisant d’eux des génies hors norme. A coté d’eux, nous sommes comme des sauterelles. Mais rien n’est moins vrai ; c’est une distorsion de la réalité.

Mais lorsqu’on a la sagesse avant de se plaindre de tous les maux d’examiner minutieusement leur parcours, il nous saute ainsi aux yeux qu’ils n’ont jamais été des surhommes a la base, JUSTE DES PERSONNES ORDINNAIRES INXEPUGNABLEMENT DECIDEES A REUSSIR. Nous réalisons qu’ils ont connu les même galères que nous, les même égarements, les mêmes chutes, les difficultés financières, preuve que la providence n’a pas eu de traitement de faveur a leur encontre.

Abraham Lincoln aurait pu maudire le ciel pour sa condition sociale extrêmement modeste, de la mort de sa fiancée, des ses multiples échecs en politique, de sa non admission en cours de droit… ce parcours aurait pu être qualifier de chaotique, mais c’est celui-là même qui a développer en lui toutes les facultés extraordinaires qu’on lui connait, notamment la patience, la persévérance, la maitrise de soi et qui ont fait de lui une insigne personnalité. Il avait le choix d’abandonner, mais il a décider d’avancer ad vitam.

Lorsque je dis que vous êtes né pour réussir, et que cela doit s’intégrer IRREMEDIABLEMENT dans votre esprit, je ne dis pas que vous marcherez sur du duvet, que vous croiserez les bras et la manne vous tombera du ciel, ce qui serait absurde ; mais que tout le necessaire pour réussir est en vous, il vous reste a développer au plus haut degré ces facultés latentes et en général, il y a pas meilleur terrain que celui des difficultés pour découvrir votre richesse et polir votre caractère et faire de vous un surhomme.

Alors, je ne sais pas quels sont vos rêves, vos projets, vos ambitions… mais je sais tout simplement que s’ils vous tiennent a cœur et qu’il sont nobles sans teintures malsaines, AUCUN OBSTACLE, AUCUNE BARRIERE NE SERA A MESURE DE VOUS ARRETER SI VOUS DECIDEZ OPINIATREMENT D’AVANCER. Suez, pleurez, travaillez dur, vous serez récompensé. Votre succès est d’une certitude mathématique tant que vous agissez en vainqueur. Et retenez bien ceci :

UN LACHEUR NE GAGNE JAMAIS, UN GAGNEUR NE LACHE JAMAIS
« Gardez toujours a l’esprit que votre propre décision de réussir est plus importante que n’importe quoi d’autre »ABRAHAM LINCOLN

Voulez-vous découvrir encore plus de les secrets du succès et ce dans tous les domaines ? Alors je me fais un plaisir de vous inviter dans mon blog : www.ambition.centerblog.net

En ce qui me concerne, je suis passionné par tout ce qui est relatif aux techniques d’émancipation de l’homme. Mes articles sont inspirés de mes nombreux déboires. Je me sert donc de mon expérience pour vous motiver du mieux que je peux a poursuivre vos rêves car je sais que rien ni personne ne peut vous arrêter sauf la mort.

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam