C’est quoi la PNL ?

Nous avons des modèles, des habitudes, des stratégies, des programmes pour toute chose que nous faisons, quelques uns de ces modèles nous servent, d’autres ne nous servent pas ou ne nous servent plus. Ces derniers pourraient des fois être négatifs ou néfastes.

Vous êtes peut-être conscient de vos modèles et de ceux qui posent problème. Peut-être que vous ne devenez conscient de quelques-uns de vos modèles que lorsque quelqu’un vous les fait remarquer, vous en parle ou vous les reproche.

Vous choisissez peut-être de les ignorer ou de les cacher pour ne pas affronter cette partie de votre vie.

Il existe sûrement d’autres modèles dont vous n’êtes pas conscient et qui continuent d’influencer ce que vous pensez de vous-même, la façon dont vous vous traitez – vous-même – ou la façon dont vous communiquezavec les autres et vous-même.
Si vous avez des modèles qui vous aident et vous apportent le contrôle, tant mieux. Mais si vous en avez d’autres qui ne sont pas très supportifs, alors peut-être que vous avez besoin de les découvrir afin de les modifier et/ou de les changer pour les utiliser à votre avantage.

Le terme modèle, en anglais «patterns» veut dire en PNL : la stratégie que nous utilisons. Il se réfère à l’approche architecturale pour la construction de notre raisonnement, c’est un peu comme une série de moules dans une fonderie ou une usine de plastique, on peut y mettre différents matériaux de différentes couleurs et qualité mais on obtient constamment les mêmes pièces et la même forme selon le moule utilisé. La couleur, la solidité peuvent changer mais les objets obtenus sont similaires.
Ainsi dans notre vie, les patterns (modèles) que nous utilisons ressemblent à une série de patrons qu’un tailleur utilise pour fabriquer les vêtements qu’il propose à ses clients. La qualité des tissus, la qualité des motifs, les nuances de couleurs, seront toujours limités par la forme et le style du patron avec lequel ils ont été coupés et conçus . La couleur, la qualité du tissu, les motifs des imprimés, le temps qui à été nécessaire pour les fabriquer et même le prix de vente demandé, n’auront aucune importance aux yeux du client si la coupe et le style du vêtement sont médiocres et communs.
C’est donc la forme et la qualité du « design » des patrons utilisés qui vont faire du tailleur un bon ou un mauvais tailleur et non pas la qualité du tissu ou des couleurs utilisés ni même la quantité du travail.

La PNL, va plus loin et nous dit que le monde ne cesse d’évoluer et que non seulement nous avons besoin de disposer (comme le tailleur) d’une série de patrons de qualité mais elle nous donne les moyens d’adapter ces patrons pour chaque client.
Elle nous donne aussi les secrets du designer afin de nous permettre d’en concevoir de nouveaux qui tiennent compte de la mode et de l’évolution qui nous sont imposées.

Association européenne des PNListes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam