Coaching et Leadership de soi avec Robert Dilts

By | 8 février 2014

Développer le « Jeu intérieur » dans les affaires avec la PNL (Programmation Neuro-linguistique)

Le leadership de soi traite de la façon dont un leader se manage ou s'auto dirige dans une situation donnée. Le leadership de soi permet à un leader de choisir l'expression d'un état, d'une attitude, des valeurs, la stratégie, etc. les plus appropriés à une situation. Tout ceci implique, dans les affaires, la maîtrise d'un "jeu intérieur".

 

« Le jeu extérieur » d'une activité concerne l'environnement et les comportements. Dans le sport, ce jeu implique ses aspects physiques et l'équipement (raquette de tennis, skis, balles, batte, etc.). Dans l'environnement des affaires, il s'agit de l'utilisation des outils et la mise en place des procédures nécessaires à la réalisation des tâches critiques de la mission, afin d'être compétitif sur le marché.

« Le jeu intérieur »  se rapporte aux aspects cognitifs et émotionnels de l'activité. Cela concerne l'attitude, la foi en soi et en son équipe, la capacité à se concentrer efficacement, à gérer les erreurs et la pression. Le concept du « jeu intérieur » a été élaboré par Timothy Gallwey (1974, 2000) comme un moyen d'aider les individus à atteindre un niveau d'excellence dans diverses activités sportives (p.ex., le tennis, le golf, le ski, etc.), la musique et également dans les affaires et les formations en management. Dans tous ces domaines, la réussite implique autant l'utilisation de votre esprit que celui de votre corps. Se préparer de façon mentale et émotionnelle pour bien fonctionner et agir est l'essence même de votre « jeu intérieur. »

Quand votre jeu externe et votre jeu intérieur fonctionnent ensemble, les actions coulent de source, sans efforts et vous êtes dans ce qu'on appelle, jouer dans sa "zone d'excellence » Quelques indices que vous êtes centrés et dans votre " zone d'excellence" :
- Un sentiment de confiance et l'absence d'anxiété et doute de soi
- l'absence de peur de l'échec ou de gêne par rapport à l'atteinte d'objectifs.
- une attention centrée sur la réalisation d'une tache, avec "esthétisme" et "excellence"
- une performance qui vient sans effort et sans avoir à y penser

A l'opposé de cet état d'excellence, on trouve l'anxiété, le manque de confiance ou d'énergie, la peur, le stress, une paralysie mentale. Des facteurs responsables de nombreuses difficultés et échecs dans la vie des organisations. Pour le dire autrement, les limitations des individus limitent l'organisation.

En savoir plus sur la formation de R. Dilts sur le coaching, le leadership de soi et le "jeu intérieur" dans les affaires. Une formation animée par un des principaux développeurs de la Programmation Neuro-linguistique ( PNL)...lire

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam