Gérer son Stress

Le stress n’est pas mauvais en soi, il faut apprendre à le gérer et non le subir. Alors, il devient un puissant outil de développement énergétique, plutôt que d’épuisement. Puisqu’il n’existe pas de vie sociale sans stress, alors autant apprendre à vivre avec et à le gérer.

Nous devons donc trouver des façons d’agir sous peine d’en souffrir physiquement à plus ou moins long terme. On peut par exemple détourner notre agressivité refoulée vers une activité sportive. Parfois, juste le fait de parler du stress ou de l’écrire va faire du bien simplement parce que chez l’humain, le langage est devenu une forme d’action thérapeutique.

1/ Reconnaître son stress pour bien le gérer.

Plus votre stress augmente et s’accumule, plus vous devenez irritables et plus vous réagissez rapidement et violemment aux élements stresseurs. La décharge d’adrénaline devient brutale et importante, et votre réaction, au delà d’un certain seuil de stress, devient disproportionnée. Certains se prennent des crises d’angoisse ou des attaques de panique, quand d’autres pètent les plombs ou disjonctent.

Heureusement, il est toujours possible de réagir préventivement et de gérer son stress sans en  arriver là. Apprendre à lire les signaux que vous envoie votre corps est la première des choses à faire pour bien gérer son stress.

Observez par exemple votre cycle de sommeil. L’insomnie est un précurseur de l’apparition des signes de stress. Des que votre cycle de sommeil change, que vous êtes fatigué, que vous n’appréciez pas la vie, que vous êtes anxieux, que vous éprouvez des douleurs et des maux, vous devez prendre conscience d’un niveau de stress élevé.

Vous pouvez également tester votre niveau de stress en téléchargeant le petit test fournit à votre inscription à la lettre d’information du site.

2/ Accepter son Stress

Pour gérer son stress, il faut d’abord savoir qu’il existe et qu’il est responsable de vos maux quotidiens ou de votre état de santé. Il est  donc très important de reconnaître votre stress et de l’accepter. Le nier aurait un effet désastreux sur votre santé et risquerait de vous emmener au devant de sérieux problèmes.  Admettre son stress, c’est déjà commencer à se soigner et on a déjà réglé la moitié du problème.

L‘acceptation est la première étape vers le mieux être. Se rendre compte de la réalité telle qu’elle est ou de la situation à laquelle vous êtes confrontés, permet de mobiliser les ressources appropriées ou de choisir un mode de fonctionnement adéquat. Cette phase de prise de conscience est très importante pour gérer votre stress. Elle vous permet ensuite de prendre les mesures adaptées qui vous empêcheront de tomber dans une phase d’épuisement ou une maladie sérieuse.

Pour bien gérer votre stress, vous devez donc « accepter » votre stress sans que cela soit perçu comme une faiblesse ni une fatalité car vous savez maintenant que le stress est un phénomène naturel. Ensuite, une fois que ce travail a été fait, vous pouvez envisager la mise en place  d’un programme de gestion personnelle du stress afin d’améliorer votre qualité de vie.

3/ Gérer son Stress, c’est d’abord en identifier les causes

Il faut ensuite apprendre à reconnaître les sources de stress dans votre vie. Par exemple l’école est la source de stress ponctuelle la plus souvent rapportée par les jeunes avec en tête de liste, l’exposé oral, puis les examens, les retards, l’excès de travail, les échecs…

Toujours chez les jeunes, les amours viennent en deuxième: difficulté d’approche, premiers rendez-vous, chagrins d’amour, appréhension d’une première relation sexuelle… Il y a aussi des événements associés à la violence: être suivi dans la rue, être victime d’une agression, etc.

Le stress chronique, lui, vient la plupart du temps du milieu familial, en particulier de difficultés de communication.

Identifiez le problème:

Qu’est-ce qui vous cause du stress ? Est-ce votre travail, quelqu’un de votre entourage ou un ensemble de facteurs ? Un léger problème apparent cache-t-il un malaise plus profond ? Prenez du temps pour réfléchir sur votre vie, identifier ce qui ne va pas ou ce qui pourrait aller mieux, les leviers sur lesquels vous pouvez intervenir. Quand vous avez identifié la source du problème, vous pouvez agir. La gestion du stress passe par l’action.

4/ Agir pour éliminer et gérer son Stress

Vous avez fait le plus gros du travail. Vous avez identifié les causes de votre stress, maintenant il faut agir sur ces causes. Surtout n’en restez pas là. AGISSEZ

Cherchez des solutions:

Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour régler le problème qui vous cause ce stress. Commencez par les aspects que vous pouvez maîtriser. Par exemple, cherchez un autre emploi, ou changez de lieu de vie. Est ce que je peux changer mes horaires,  y a t’il beaucoup de « non dit  » dans ma vie, à qui puis je me confier……

Parlez de vos problèmes personnels à vos amis, collègues ou vos proches, ou adressez vous à votre médecin de famille. Exprimez vos sentiments. La parole est un bon exutoire au stress.

Il est maintenant temps pour vous de rentrer dans l’action. Imaginez ce qui va se passer si vous ne faites rien. Quand vous aurez commencer à agir pour faire évoluer ce que vous avez identifié, vous ressentirez moins de stress. L’action diminue le stress. En somme, c’est l’inhibition de l’action qui est dommageable pour l’organisme et qui laisse toute la place au stress pour s’installer.

Une bonne façon de combattre le stress, c’est donc d’agir, de faire quelque chose pour libérer les tensions accumulées par le stress. Agir et ne pas se poser de questions inutiles. Vous vous sentez tout de suite mieux, dès l’instant ou vous brûlez votre apport d’énergie supplémentaire.

Détourner sa frustration ou son agressivité dans la pratique d’une activité physique peut être un bon exutoire au stress. Rester assis et ne pas bouger pendant toute une journée au travail ou dans une classe ne vous libérera pas de votre stress. Le surplus d’adrénaline ne sera pas consommé.

5/ Déficit de magnésium = stress

En situation de stress, nous consommons beaucoup de magnésium. Cet élément est indispensable au bon fonctionnement  du cerveau et du système nerveux. Il est donc primordial de ne pas être en déficit de magnésium et d’en absorber régulièrement.

Vous trouverez votre ration journalière en mangeant régulièrement des céréales, du pain complet, du chocolat noir, des fruits sec et des légumes secs (amandes, noisettes, haricots, pois chiches…).

Certaines eaux minérales en contiennent également. Buvez de l’eau.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam