La Communication Non-Verbale, Un Atout De Taille!

Une interaction personnelle ou communication se fonde d’une part sur l’utilisation de la langue (sons, mots, structures des phrases) ou communication verbale et d’autre part sur ce qui n’est pas du domaine de la langue, du mot ; en d’autres termes, ce qui ressort à la communication non-verbale.

La communication non-verbale n’est pas nouvelle : en effet, les films muets de Chaplin en sont des exemples, de même que les pantomimes. Les gestes, la posture, la modulation de la voix, le regard, tout contribue à communiquer. Darwin, père de la théorie de l’évolution, a montré que le langage non-verbal est tantôt inné (rougir par exemple) tantôt acquis (clin d’œil de complicité), voire inné et acquis (pleurer peut être spontané ou provoqué).

Sans que l’individu s’en rende compte, il transmet des informations au travers de sa gestuelle. On admet que le message transmis au destinataire est constitué de 7 à 10 % de mots (communication verbale) et de +/- 90 % de communication non-verbale. Comme ils sont inconscients, les messages non-verbaux s’émettent et se perçoivent dans la zone cérébrale dite reptilienne, aire des instincts ou de la non-réflexion. C’est dire l’importance de cette réalité dans les échanges humains.

Il s’avère que la maîtrise de cette compétence est indispensable à la réussite d’un entretien : le recruteur en effet est très largement influencé par l’attitude corporelle du candidat. Etre capable d’utiliser ce code à bon escient renforce le pouvoir de l’individu cherchant à convaincre et permet de mieux décoder les intentions réelles de l’interlocuteur. Car la bouche peut dire « oui » et les gestes « non » !

Le monde actuel où tout est basé sur une communication rendue de plus en plus rapide par la technologie requiert une bonne maîtrise des capacités langagières mais aussi et surtout des techniques de communication non-verbale : la publicité, les stratégies de conquête de marchés, l’entretien professionnel recourent aux codes non-verbaux et c’est la capacité de l’individu à décoder ces messages sous-entendus qui engendre le succès des actions entreprises plus que les mots associés.

En conclusion, pas de découragement ! Ces techniques peuvent aisément s’apprendre via des livres-ressources ou pourquoi pas des séances de coaching … A vous de jouer !

 

Gabriel Bardois est un coach personnel

Il coach les particuliers mais aussi les professionnels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam