La technique des 4sens

Pendant longtemps je m’étais d’abord intéressé aux méthodes comportementales (behaviourisme) ; pour leur coté scientifique et expérimental ; c’est-à-dire aux résultats mesurables ;

Seulement, et à cause de sa nature même ; les résultats de la méthode sont plus palpables dans les cas physiologiques ;

Puis avec l’apparition de la PNL comme nouvelle initiative ; pour pallier à la lenteur des méthodes classiques, qui ont prouvé durant le siècle passé leur peu de résultat efficient, en se perdant dans des suppositions et des spéculations infinies et vaines sur les possibilités de l’origine du malaise au lieu d’aller droit au but ; j’ai découvert qu’en effet, la méthode apportait du nouveau dans le coaching en focalisant sur l’objectif à atteindre ;

Cependant, avec les recherches et l’expérience, j’ai remarqué que pour l’intérêt du patient, question temps et efficacité, il fallait canaliser le début de la consultation pour filtrer le plus rapidement possible l’objectif ; pour la réalisation duquel on devrait consacrer la majeure partie du temps et des consultations ; contrairement aux méthodes classiques qui faisaient tout le contraire; et pour mieux travailler avec l’avantages des nouvelles méthodes ;

En résultat, j’ai opté pour la méthode des 4sens qui se résume en ceci :

1-On peut définir pour toute action une localisation

2- On peut définir pour toute action une sensation

3- On peut définir pour toute action une pensée

4- On peut définir pour toute action un sentiment ;

En répondant depuis la première consultation à ces 4 questions clés ; l’analyse est plus rapide et l’objectif à atteindre est défini plus clairement…

L’évolution et la progression de toute science nous apporte toujours du mieux ; actuellement avec la technique des 4sens; qui est une utilisation des deux méthodes précitées, avec une répartition de chaque cas en 4 questions qui résument le problème du patient, clarifient les sources du malaise, et facilitent la recherche des meilleures solutions;

Une technique qui aide le patient à localiser plus rapidement la source principale de son malaise ; et facilite la recherche des meilleures solutions;

[email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam