Le plus beau des objectifs est de ne pas avoir d’objectif

«Je ne m’occupe pas du passé, ni du futur. Je vis maintenant.  » ~ Ralph Waldo Emerson

A été écrit par Leo Babauta

L’idée d’avoir des objectifs, concrets, réalisables, semble être profondément enracinée dans notre culture. Je sais que ma vie était guidée par des objectifs pendant de nombreuses années, et une grande partie de mes écrits ici sur Zen Habits concerne sur la façon de se fixer et atteindre des objectifs.

Cependant, depuis peu, je vis la plupart du temps sans objectifs.C’est absolument libérateur, et contrairement à ce que vous pourriez avoir appris, cela ne signifie pas que vous cessez de réaliser des choses.

Cela signifie simplement que vous cessez de vous laissez limiter par des objectifs.

Considérez cette phare : « Vous n’arriverez jamais à rien sauf si vous savez où vous allez. » Cela ressemble à du bon sens, et pourtant ce n’est pas vrai. Réalisez une expérience simple : Sortez et marchez au hasard, et n’hésitez pas à changer de direction. Après 20 minutes, une heure … Vous serez quelque part! C’est juste que vous ne saviez pas que vous alliez arriver à cet endroit.

Et voilà le hic : vous devez ouvrir votre esprit pour aller dans certains endroits imprévus. Si vous vivez sans objectifs, vous pourrez explorer de nouveaux territoires. Vous apprendrez des choses inattendues. Vous finirez dans des endroits surprenants.C’est la beauté de cette philosophie.

Aujourd’hui, je vis le plus souvent sans objectifs. Souvent, j’en vois encore un qui arrive à me tourmenter l’esprit, mais j’arrive la plupart du temps à lâcher prise. Vivre sans but n’a jamais été un de mes objectifs… c’est uniquement quelque chose que j’apprends à aimer ; c’est incroyablement libérateur et me permet de vivre pour ma passion et non plus pour mes objectifs.

Le problème avec les objectifs

Dans le passé, je m’étais fixé un à trois objectifs par an, puis quelques sous-objectifs par mois et ainsi de suite jusqu’à définir des objectifs journaliers. Ma vie était remplie d’étapes intermédiaires à franchir pour me rapprocher de l’objectif initial.

Malheureusement, cela ne se passe  jamais aussi bien. Vous le savez bien. Vous savez que vous devez travailler sur cet objectif à court terme, et essayer de garder l’objectif final à l’esprit pour vous motiver. Mais ce travail pourrait être quelque chose qui ne vous passionne pas, et ainsi vous le remettre à plus tard. Vous faites d’autres travaux, vous vérifier votre courrier électronique, Facebook ou vous lézarder.

Et ainsi vos objectifs hebdomadaires et mensuels sont repoussés ou mis de côté, et vous vous sentez découragé car vous n’avez aucune discipline. Et les objectifs sont trop difficiles à atteindre.Et maintenant? Eh bien, vous passez en revue vos objectifs et les redéfinissez. Vous créez une nouvelle série de sous-objectifs et plans d’actions. Vous savez où vous allez, parce que vous avez des buts !

Bien sûr, vous finissez rarement par y arriver. Parfois, vous atteignez l’objectif et puis vous vous sentez étonnement heureux et puissant. Mais la plupart du temps vous n’arrivez pas à les atteindre et vous vous le reprochez.

Voici le secret : le problème ce n’est pas vous, mais le système !Un système régit par les objectifs est voué à l’échec.

Même si vous êtes parfaitement organisé, rigoureux et volontaire, même si vous réussissez souvent à atteindre vos objectifs, ce système n’est pas idéal car vous restez extrêmement limité dans vos actions. Lorsque vous n’avez pas envie de faire quelque chose, vous devez vous forcer à le faire.Votre chemin est tracé et vous n’avez pas de place pour explorer de nouveaux territoires. Vous devez suivre un plan, même si vous êtes passionné par quelque chose d’autre.

Certains systèmes à objectifs sont plus souples, mais rien n’est aussi souple que de ne pas avoir d’objectifs.

Comment ça marche?

Alors à quoi ressemble une vie sans objectifs ? En pratique, c’est très différent de la vie avec objectifs.

Vous n’avez pas besoin de vous fixer un objectif pour l’année, ni pour le mois, ni pour la semaine ou ni pour le jour.Vous n’êtes pas obsédé par le suivi. Vous n’avez même pas besoin d’une liste des choses à faire, même  si les penses-bête ne font pas de mal.

Que faites-vous, alors ? Vous vautrez  sur le canapé toute la journée, dormez et regardez la télévision, mangez des sucreries? Non, vous AGISSEZ tout simplement. Vous trouverez quelque chose qui vous passionne, et vous le faites.Parce que vous n’avez pas les objectifs ne signifie pas que vous ne faites rien – vous pouvez créer, vous pouvez agir, vous pouvez vivre votre passion.

Et dans la pratique, c’est une chose merveilleuse : vous vous réveillez et faites ce qui vous motive. Pour moi, c’est généralement les blogs, mais cela peut aussi écrire un roman ou mon prochain cours pour aider les autres ou rencontrer des gens incroyables ou passer du temps avec ma femme ou jouer avec mes enfants. Il n’y a pas de limite, parce que je suis libre.

Finalement, je fais plus de choses que si j’avais des objectifs, parce que je fais toujours quelque chose qui me plait. Finir les choses ou pas n’est pas le plus important : tout ce qui compte, c’est que je fais toujours ce que j’aime.

Je me retrouve dans des endroits merveilleux, étonnants, géniaux. Je ne savais pas que j’allais y arriver en commencant.

questions rapides

Question d’un lecteur : N’est-ce pas un objectif que de ne pas avoir des objectifs ?

Réponse rapide : Cela peut être considéré comme un objectif ou vous pouvez apprendre à ne plus avoir d’objectifs quand vous en avez envie, en explorant de nouvelles méthodes.J’apprends toujours de nouvelles choses (comme n’ayant pas de but) sans m’imposer pour autant de les apprendre.

Une autre question d’un lecteur : Alors, comment voulez-vous gagner votre vie?

Réponse: Passionnément ! Encore une fois, ne pas avoir d’ objectifs ne signifie pas que vous arrêtez de faire les choses. En fait, je fais les choses bien, tout le temps, mais je les fais parce que j’aime les faire.

Conseils pour bien vivre sans buts

Je ne vais pas vous donner un guide pratique pour une vie sans but – ce qui serait absurde. Je ne peux pas vous apprendre ce qu’il faut faire – vous devez trouver votre propre chemin.

Mais je peux partager certaines choses que j’ai apprises, dans l’espoir que cela vous aidera :

  • Commencez petit. Vous n’avez pas besoin de refonte radicale de votre vie pour apprendre à vivre sans buts. Il suffit de vous laisser aller quelques heures, sans but prédéterminé ou action. Suivez votre passion pour ces heures. Même une heure fera l’affaire.
  • Grandissez. Comme vous vous sentirez à l’aise, commencez à vous permettre d’être libre pendant de plus longues périodes – une demi-journée ou une journée entière ou plusieurs jours.Finalement, vous vous sentirez suffisamment en confiance pour renoncer à certains objectifs et à faire ce qu’on aime.
  • Pas uniquement au travail. Renoncer aux objectifs fonctionne dans n’importe quel domaine de votre vie. Prenez la santé et la remise en forme : J’avais l’habitude d’avoir des objectifs spécifiques de remise en forme, de perdre du poids ou de la masse graisseuse en courant des marathons. C’est fini : j’en fais parce que j’aime courir, et je n’ai aucune idée où cela me mènera. Cela fonctionne avec brio, parce que je me fais toujours plaisir.
  • Lâchez les plans. Les plans ne sont pas vraiment différents d’avoir des objectifs. Ils vous mettent sur une trajectoire prédéterminée. Mais il est incroyablement difficile de se laisser aller avec les plans, surtout si vous êtes un planificateur méticuleux comme je le suis. Alors laissez-vous planifier, quand vous en sentez le besoin, mais lentement, n’hésitez pas à perdre cette habitude.
  • Ne vous inquiétez pas des erreurs. Si vous commencez à vous fixer des objectifs, ce n’est pas grave. Il n’y a pas d’ erreur dans cette aventure – c’est juste une expérience pour apprendre. Si vous vivez sans objectifs et que vous finissez par vous perdre vous même alors ce sera vraiment un échec.Vous échouerez si vous n’arrivez pas à l’endroit où vous vouliez aller – mais si vous n’avez pas de destination en tête, il n’y a pas d’échec.
  • C’est tout bon. Peu importe quel chemin vous trouvez, peu importe où vous vous retrouvez, c’est beau. Il n’y a pas de mauvais chemin, pas de mauvaise destination. C’est seulement différent, et différent, c’est merveilleux. Ne jugez pas, mais faites en l’expérience.

Et enfin,

Souvenez-vous : le voyage est tout. La destination n’est que la question.

« Un bon voyageur n’a pas de plans fixes, et n’a pas d’attente à l’arrivée ‘ ~ Lao Tseu

2 thoughts on “Le plus beau des objectifs est de ne pas avoir d’objectif

  1. Bonjour
    Très bon site ! Cependant serait-il possible que vous activiez le « texte complet  » dans les paramètres wordpress pour les Flux RSS ?
    A bientôt

  2. Pas d’objectif vraiment ? si vous avez des enfants vous voulez les voir grandirent et être là pour eux non ?
    Si vous avez créé cet article c’est bien dans l’intention de vouloir aider les gens non ? Alors vous avez tort car vous aviez bien des objectifs en tête, donc ce que vous dites ne rime strictement a rien et vous le savez très bien !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam