Le massage métamorphique (ou technique métamorphique)

Créée par le britannique Robert St-John dans les années 1960, cette pratique consiste à libérer les schémas prénataux de la pré-conception à la naissance, par la correction de mémoires cellulaires. C’est une technique toute simple, non interventionniste, reposant sur des points de réflexologie.

«Cette technique est holistique, c’est-à-dire qu’elle reconnaît, d’une part, que l’être humain ne doit pas être traité comme un assemblage de parties isolées mais comme une entité vivante et, d’autre part, qu’il a, en lui-même, la capacité de se guérir»1.

La technique

Le travail se résume en des attouchements légers en mouvements spiralés sur les zones réflexes de la colonne vertébrale. En effet, le foetus est accoté, durant la gestation, sur sa colonne, contre le placenta. Toute émotion, tension, événement, son, etc. que la mère ressent est ainsi imprimé via la colonne vertébrale du bébé. Le père est aussi impliqué dans ce processus.

«La vie commence à la conception, lorsque la première cellule est formée. Pendant la période de gestation, neuf mois entre la conception et la naissance, nos structures physiques, mentales, émotionnelles et de comportement se mettent en place. Notre vie après la naissance est enracinée dans, et influencée par, cette période prénatale. Il s’agit donc de libérer la structure de cette période-là.

Au cours de ces neuf mois, nous sommes influencés par bien des facteurs différents : le comportement de nos parents, leur univers culturel, leur environnement et même certaines influences non matérielles, cosmiques. C’est à cette période qu’est mis en place le schéma de notre vie. Nous sommes, en essence, la conscience qui se développe durant la gestation, résultant de toutes les influences présentes à la conception. La Technique Métamorphique se concentre sur ces neuf mois. Alors que la terre travaille avec la structure des graines, le praticien, lui, en tant que catalyseur, libère une structure de temps, a priori abstraite : celle de la période de gestation.

On a découvert que cette structure est reflétée dans le corps, en particulier dans certaines parties des pieds, des mains et de la tête et cette période de neuf mois peut être retrouvée et libérée. Le praticien ayant compris que la vie fait elle-même le travail qui est nécessaire au patient – le travail de transformation -, il utilise cette technique non seulement avec les handicapés physiques ou mentaux, mais aussi avec tous les êtres tant soit peu intéressés par un développement personnel. Et grâce au pouvoir que nous avons de nous guérir et même de véritablement recréer, des changements profonds peuvent se produire.»1

Les résultats

Cette technique a des résultats surprenants, sans pour autant avoir à passer à travers de lourdes et douloureuses émotions. C’est une technique en douceur qui travaille par elle-même puisque c’est une technique d’auto-guérison.

En chaque être humain réside un grand pouvoir de guérison.
La technique métamorphique aide à ce chemin.

Le travail se manifeste par un changement dans notre aptitude à être. Les résultats sont, généralement, que la personne ressent un meilleur ancrage dans la vie, une plus grande sécurité personnelle, une confiance en elle accrue, l’impression d’être plus présente à Soi et à la Vie, plus enracinée, plus calme et concentrée. Elle peut avoir des changements de perception, de façons de fonctionner puisque certains schémas et enjeux émotionnels sont ainsi libérés et ce, tout en douceur.

Les résultats avec les enfants retardés, autistes et trisomiques sont assez incroyables: on a vu des enfants redevenir complètement normaux…

Durée 

Pour un adulte, le massage dure une heure, soit la moitié du temps sur les pieds et l’autre moitié sur les mains et la tête. Il n’y a donc pas besoin de se déshabiller pour recevoir ce traitement.

Pour les enfants, les séances peuvent parfois durer moins d’une demie-heure.

A qui s’adresse cette technique ?

A tous ceux qui veulent faire la paix avec leur naissance qu’ils soient adoptés ou non.

Aux femmes enceintes, pour atténuer l’anxiété et les angoisses qui accompagnent souvent la grossesse.

Aux enfants de tous âges et aux adolescents. Dans une fréquence de 2 à 5 massages, nous avons obtenu de bons résultats chez :

mmm les enfants hyperactifs, les manques de concentration et d’attention, les cas d’agressivité et d’insécurité;

les difficultés du sommeil et les cauchemars répétés; 

les naissances difficiles qui ont pu occasionner certains traumatismes physiques ou psychologiques;

les problèmes de communication et de langage, souvent reliés à la conception;

certains cas d’allergies, d’asthme et d’eczéma et de maladies génétiques.

Dans un autre ordre : les enfants retardés, autistes et trisomiques. Dans ce cas, la collaboration des parents est exigée car cela requiert un travail régulier, beaucoup de confiance, un respect et un amour infini de la Vie.

Il est suggéré, d’ailleurs, dans la plupart des cas cités ci-haut, que les parents reçoivent quelques massages pour établir une meilleure dynamique de guérison au sein du noyau familial.

Pour femmes enceintes et leur conjoint, 
pour bien préparer la naissance et le bébé à sa nouvelle vie : la technique métamorphique permet d’atténuer l’anxiété et les angoisses qui accompagnent souvent la grossesse. Ainsi, vous donnez la chance au foetus de se former en toute autonomie sans qu’il ne prenne le surplus de tensions des parents.

Pour parents et enfants,
pour réharmoniser les relations familiales, la technique métamorphique permet aux membres d’une famille de se libérer de tensions et de fausses croyances imprimées depuis avant la naissance qui créent des problèmes interpersonnels au sein de la cellule familiale.

———————————————————-
[1] La métamorphose, Principes et pratiques, par Gaston Saint Pierre et Debbie Boater, Ed. Le Souffle d’Or.

par Dominique Jeanneret, psychothérapeute

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam