LES 5 AXES DU BONHEUR: L’AMOUR (2)

Ah ! L’amour ! Qui n’a jamais souhaité pour lui-même le grand Amour, le beau, le pur?
Si je faisais un sondage sur les 5 axes du bonheur, je ne pense pas me tromper en disant qu’il serait en tête dans les voeux du bonheur. Mais voilà, combien se plaignent de ne l’avoir jamais rencontré ou de vivre des relations désastreuses à répétition?
Alors, pourquoi est-il si difficile de trouver et de vivre le grand amour?
Voici quelques pistes de réflexion:

1) S’aimer soi-même
Il me semble difficile d’être aimé d’une autre personne si nous ne nous aimons pas soi-même. Dans les articles précédents “Pourquoi j’attire les salauds?”, j’explore les raisons pour lesquelles ça ne marche pas.
Si nous estimons être OK (estime et confiance en soi) et que les autres sont OK (estime et confiance en l’autre), alors nous entrons dans une relation positive et égalitaire, une relation gagnante.
Par contre, si nous estimons être NON OK vis-à-vis de soi et que l’autre est OK: Nous entrons dans une relation de dépendance affective où l’autre prend le dessus sur nous. Et nous risquons fort d’attirer à nous un “sauveur” qui va se révéler ensuite être un persécuteur.
Si nous estimons être OK, et l’autre NON OK: Nous entrons dans une relation de domination où nous sommes le persécuteur, ou une relation médicament, thérapeutique où nous allons nous placer en “sauveur” et risquons fort un jour d’être quitté ou de se lasser de “sauver” l’autre.
Enfin, si nous estimons être NON OK et l’autre NON OK:  Je vous laisse imaginer la relation entre deux personnes négatives et dépressives…

2) Être Autonome:  C’est à dire avoir la conscience claire dans l’ici et maintenant, utiliser nos cinq sens, avoir des impressions sensuelles. Être en conscience, c’est ne pas interprèter ou filtrer la réalité à travers nos croyances enfantines, nos peurs.
C’est être spontané: avoir la capacité de choisir parmi des options de sentiments, de pensées et de comportements. Exemple: Ne pas remplacer une émotion par un sentiment parasite ou une autre émotion. Une personne triste ne va pas pleurer mais se fâcher et devenir violente. Être spontané, c’est réagir librement et à bon escient devant chaque situation ou stimuli.
C’est être dans l’intimité avec l’autre: à savoir être en partage de sentiments et de besoins entre vous et l’autre. C’est être authentique avec l’autre: ne pas avoir peur de lui dire ce que vous ressentez réellement en vous et lui faire part de vos besoins, sans critique ni jugements à son égard.
Quand nous sommes autonome, il n’y a pas de jeux psychologiques qui usent le couple et engendrent les conflits,  il n’y a pas de non-dits qui anesthésient et plombent la relation.
Nous sommes dans une relation vraie, authentique, égalitaire.
ÊTRE AUTONOME NE VEUT PAS DIRE ÊTRE INDÉPENDANT.

3) Ne plus croire aux contes de fées ou autres croyances: Je vais vous faire une révélation douloureuse: Les princes charmants, les princesses n’existent que dans notre imaginaire d’enfant et non dans la réalité. Évidemment allez-vous me répondre ! Alors, pourquoi être toujours à la recherche de l’homme, de la femme idéale qui n’existe que dans votre imaginaire ? Je ne connais personne de parfait en ce monde, par contre, je connais une quantité impressionnante de belles personnes au sens psychologique.
A l’inverse, inconsciemment, si pour vous tous les hommes sont des salauds ou les femmes des salopes, bien évidemment, vous n’attirerez à vous que des personnes négatives, néfastes qui ne seront là que pour confirmer votre croyance et votre scénario de vie.

4) Injonction parentale “Ne sois pas proche “:
Elle implique une interdiction de proximité avec les autres sur un plan affectif. Elle est exprimée non verbalement  par des parents qui ne se touchent pas ou ne s’embrassent pas ou rarement devant leurs enfants et ne touchent et n’embrassent pas ou peu leurs enfants. Ou verbalement en ne disant pas à l’autre, ses sentiments d’amour et de protection. Il est interdit d’exprimer ce que l’on ressent.
Elle peut-être exprimée aussi à l’enfant dans des messages ravageurs dans le style: “Ne fais jamais confiance aux hommes, tous les mêmes, les hommes font souffrir les femmes ” ou ” Méfies-toi des personnes que tu ne connais pas ” ou ” Trop honnête ou trop beau pour être vrai “ etc…

5) Ne plus “jouer” psychologiquement:  Les jeux sont nombreux et sont INCONSCIENTS, répétitifs, aboutissent toujours à un bénéfice négatif pour les protagonistes et se jouent à différents degrés (voir l’article précédent sur les jeux psychologiques). Nous jouons tous pour confirmer notre scénario de vie, nos croyances et notre position existentielle. Les jeux les plus courants au sein du couple sont:
– Maintenant, je te tiens salaud: Supporter l’autre sans rien dire, ne pas se positionner puis changer brutalement d’attitude en vidant son sac de façon très agressive ou en le quittant.
– Sans toi: Se plaindre sans arrêt, sans toi, j’aurais pu faire ci ou ça…et le jour où l’autre lui donne l’opportunité de le faire, la personne refuse, trouve des excuses, et se fâche.
– Le Tribunal:  C’est critiquer l’autre ou dévoiler les défauts de l’autre devant les autres lors d’un repas entre amis ou en famille par exemple.
– Défauts: Chercher à attirer l’attention sur les défauts ou imperfections de l’autre pour masquer les siens.
– Tu vois bien comme j’ai essayé: Malgré tous les efforts consentis vis-à-vis de l’autre, malheureusement l’autre n’est pas assez ceci ou cela, ou trop ceci ou cela, et ne peut faire autrement que le quitter.
– L’alcoolique: A cause de toi, de ton attitude, je bois et quand je bois tu me le reproches et du coup, je bois pour noyer mon chagrin.
– Femme frigide, éreintée: A répétition, j’ai la migraine, je suis fatiguée, stressée. La personne se refuse à toutes relations “intimes” et/ou sexuelles et va reprocher à l’autre de l’avoir quitté ou trompé ou délaissé.

Exemple d’un jeu conjugal: SANS TOI    http://www.youtube.com/watch?v=2q7jpwnj1ww

Connaître et vivre L’AMOUR, c’est s’aimer et s’accepter avant tout, afin d’aimer et accepter l’autre.
C’est vivre une RELATION ÉGALITAIRE, AUTONOME, AUTHENTIQUE, INTIME.

Chaleureusement à vous
Christophe GEORGIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam