Les 5 secrets des excellents communicants (2eme partie) :

Nous vivons dans un monde de communication et dans ce monde il existe des excellents communicants. Comment font-ils ? Quels sont leurs secrets ? Dans cet article je vous présente les trois derniers secrets utilisés par les excellents communicants.

Dans mon précédent article (cf « Les secrets des excellents communicants (1/2) »), je vous ai présenté les 2 premiers secrets utilisés par les excellents communicants :
– Avoir un objectif positif et précis
– Développer une acuité sensorielle

Je poursuis ici par la présentation de leurs 3 derniers secrets :

3ème secret : avoir la capacité, si je m’aperçois que je m’écarte de mon objectif, de réagir, de corriger si nécessaire pour revenir vers la bonne direction. C’est ce qu’on appelle être adaptable, s’adapter, c’est la flexibilité comportementale. Et pour s’adapter, les excellents communicants ne restent pas enfermés dans un schéma de communication inefficace mais au contraire ils disposent d’un large éventail de comportements. Ils savent prendre en compte les différents feedbacks émis consciemment ou inconsciemment par leurs interlocuteurs, analyser les écarts par rapport à l’objectif, comprendre ce qui se passe. Ce qui leur permet de se conduire de façon adéquate et spécifique en fonction de chaque interlocuteur et d’utiliser les bons moyens pour réorienter la communication.

Si je poursuis mon parallèle avec le GPS, sur votre parcours vous allez peut être rencontrer des travaux dans une rue, un embouteillage, un accident, un imprévu. Si le GPS reste caler sur l’itinéraire qu’il a calculé initialement, vous allez attendre que l’imprévu disparaisse. Un GPS adaptable saura recalculer plus ou moins rapidement un autre itinéraire. Certains peuvent même tenir compte du trafic, de l’heure, etc.
4ème secret : la trilogie avoir un objectif, observer finement, être flexible ne fonctionnera qu’à condition d’établir et de maintenir un rapport de qualité. C’est à dire se mettre en phase avec l’autre, avec ses expériences, avec ses préoccupations, avec ses manières d’être et de faire. Et pour se faire les excellents communicants utilisent la synchronisation qui consiste à reproduire intelligemment les enchainements comportementaux et intellectuels de leur interlocuteur. En fait être et faire comme lui, et le dicton ne dit-il pas « Qui se ressemble s’assemble ». Cette ressemblance va favoriser la libération du sentiment de confiance et permettre une communication rapide orientée sur un objectif partagé. Mais attention, ce rapport est quelque chose de sensible et doit s’entretenir en permanence dans le respect de l’autre et dans mon propre respect. Le rapport sera donc facilité si je respecte la vision du monde de l’autre et si je respecte ma propre vision du monde.

Si je prolonge mon parallèle avec le GPS, le rapport se situe dans la permanence d’un affichage cohérent de l’itinéraire à suivre sur l’écran. Si le GPS se coupe en passant sous un long tunnel l’affichage sera interrompu. Si la carte présente dans le GPS n’est pas à jour l’affichage deviendra très vite incohérent voire faux. Dans tous les cas les indications d’accompagnement seront rompus, vous laissant seul diriger votre véhicule.
5ème secret : le cinquième secret se cache derrière l’expression faire preuve de congruence qui signifie dans ce cadre être en accord, être en harmonie, être en adaptation réciproque. Tout ce qui est dit et fait est en accord, avec le bon dosage, juste assez, le juste nécessaire, mais pas de trop. De plus tout ce qui est dit et fait est cohérent et pertinent ce qui favorise l’émergence d’un sentiment de confiance, de vérité et de bienveillance. Dans le domaine de la communication la congruence est l’accord entre les composantes verbales et non verbales de cette communication. Les excellents communicants sont congruents parce qu’ils confirment le contenu de leur message (les mots) par leurs comportements non verbaux (la forme, l’intonation, la gestuelle) et invitent leurs interlocuteurs à en faire de même. L’inverse de la congruence est l’incongruence. Elle signifie un désaccord, une dysharmonie entre le contenu et la forme. Et dans ce cas qui peut-on croire ?

Je vais finir ici mon parallèle avec le GPS, la congruence sera présente si dans un véhicule vous possédez 3 GPS et qu’en arrivant à un carrefour, chaque GPS donne une direction différente. Que faites vous ? Continuez vous à avoir une confiance absolue dans ce merveilleux outil qu’est le GPS ?

Pour améliorer notre communication, que ce soit avec les autres ou avec soi-même, la maitrise de ces 5 secrets est un atout majeur. Dans le programme « Réussir la suite de sa vie » nous voyons en détails comment utiliser ces 5 secrets pour construire activement, pas à pas, notre futur durable. Pour en savoir plus sur ce programme cliquer ICI.
Gilles Hidoux

www.123depar.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam