Les 6 types d’anxieux: A vous de vous reconnaitre … Et d’agir!

Être anxieux ou angoissé, c’est à la fois une peur de faire face et une impression de se mettre en danger

1) Anxiété chronique

Vous êtes souvent inquiète pour ce qui risque de se produire dans le futur prochain.Tout est pour vous un sujet d’inquiétude
Tension musculaire, irritabilité, palpitations, fatigue, difficulté de concentration ou de mémoire, perturbation du sommeil= Voila vos symptômes

2) Trouble panique

Vous avez des attaques de terreur soudaine qui durent plusieurs minutes, quelquefois davantage, sans toujours des raisons valables
. Ce trouble peut dégénérer en phobies d’évitement (par peur, éviter les endroits où l’on a déjà vécu une attaque de panique ).
Vous ressentez un serrement dans la poitrine, votre rythme cardiaque s’accélère, vous transpirez, vous avez des tremblements, parfois des étourdissements, l’impression de mal est si forte que parfois les gens pensent souffrir d’une crise cardiaque et craignent de mourir.

3) Phobie

Vous avez une peur intense et irrationnelle provoquée par un objet ( araignée, etc.) ou une situation (être en avion ) qui, pour les autres ne présente pas vraiment de danger.
les phobies sont toujours reliées à une même cause . La claustrophobie est la peur des endroits clos tout, ou à peu près, peut devenir objet de phobie.
Cette maladie entraîne un comportement d’évitement.
Vous avez les mêmes symptômes que pour la panique.

4) Phobie sociale

C’est la peur irraisonnée de vous retrouver en groupe ou en public,. Plus qu’une simple timidité, ce type de phobie peut vou rendre incapable de rencontrer de nouvelles personnes et vous mener à l’isolement.

5) Trouble obsessionnel-compulsif (TOC)

Certaines obsessions ( ai-je fermé le gaz, est ce que la porte est bien fermée,.. vous allez vérifier 10 fois de suite par sécurité, vous n’arrêtez pas de vous laver les mains, vous mettez des petits papiers partout)- et vous n’arrivez pas à vous en libérer!
Car vous ne pouvez pas vous empêcher de le faire.

6) Trouble de stress post-traumatique (TSPT)

Le malaise vous affecte car vous avez vécu un événement violent, soit comme victimes ou observateurs, .Vous avez alorsressenti une terrible peur et un sentiment d’impuissance.
Rassurez vous: dans ce cas, pour 50% des gens, les symptômes disparaissent en deçà de trois mois;
lorsqu’ils persistent plusieurs mois, le problème risque d’être permanent à moins d’être soigné.
Plus l’intervention thérapeutique est rapide après l’événement, meilleures sont les chances d’empêcher l’apparition du TSPT.
Vos symptômes. rêves répétitifs, détachement affectif, notamment,irritabilité, réactions de sursaut exagérées, etc

Les causes de l’anxiété:

a) cause psychologique
Tout est dans votre esprit (les boudhistes diront que c’est le monde de l’illusion): c’est lui qui communique son inquiétude au cerveau, ce dernier envoyant ensuite les signaux nerveux au métabolisme.

b) causes physiologiques
Mais on sait que, chez les personnes souffrant de troubles d’ anxiété, les mécanismes de la réaction physiologique de stress face à un danger fonctionnent anormalement, sur un mode hyperactif.

Ainsi l’anxiété est due à une combinaison de trois facteurs interdépendants : hérédité, biologie et environnement. Comme toujours dans le corps/esprit, la dimension biologique influence la dimension psychique et vice versa.

c) Cause héréditaire

L’anxiété, c’est souvent « de famille », comme on dit, et les enfants de parents anxieux ont plus de chance d’en souffrir.
Cela peut être un comportement appris, influencé par le modèle parental,
Est ce une question de gènes?
Il faudrait plutôt relire Anne Ancelin Schützenberger et son » Aïe, mes aïeux ! « : Liens transgénérationnels, secrets de famille, syndrome d’anniversaire, transmission des traumatismes et pratique du génosociogramme : c’est peut être cela qu’on nomme hérédité!

d) Cause biologique
Le niveau sanguin de certaines hormones (sérotonine, cortisol, catécholamine, etc.) sont généralement anormal chez les gens souffrant de troubles anxieux, tout ce qui peut influencer le système hormonal représente donc un danger.
La grossesse, par exemple, peut être un déclencheur.

e) Cause environnementale
De nombreux facteurs d’ordre social ou relationnel sont déterminants dans l’apparition des troubles

Pour faire face à ces types d’anxiété fort perturbants, on préconise de plus en plus thérapie cognitivo-comportementale , même si ,sur le plan de l’efficacité, par rapport à d’autres formes de psychothérapie, elle n’a pas été démontrée.

la programmation neuro-linguistique, le rebirth , la médecine traditionelle chinoise peuvent être extremement efficaces dan ces cas; Cependant il est plus sage d’abord d’aller consulter un médecin.

À propos de l’auteur :

Marie Favre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam