L’hypnose

L’hypnose est un état de demi-sommeil ou de sommeil éveillé dans lequel la personne hypnotisée se trouve totalement relaxée.

L’hypnose est aussi une capacité naturelle de l’organisme à se déconnecter plus ou moins de l’extérieur, par exemple lors d’activités très ludiques ou passionnantes (lecture, cinéma, création, …) où le temps n’a plus court. Elle permet une relaxation naturelle.

Révéler l’inconscient

L’objectif d’une séance d’hypnose est d’atteindre l’inconscient et de dévoiler ainsi un éventuel traumatisme survenu auparavant, par exemple dans la petite enfance, refoulé mais pouvant provoquer des troubles psychiques tels que des comportements anxieux, phobiques.

L’hypnose suggestive

Il existe plusieurs écoles : celle de Freud tente de suggérer des comportements par des injonctions verbales (« fermez les yeux ! », « dormez ! », …) ou visuelles mais ce qui est suggéré entre parfois en conflit avec les capacités de la personne hypnotisée, avec ses propres valeurs.
Cette méthode est parfois efficace mais elle est éphémère.

L’école d’Erickson

L’hypnose Ericksonnienne n’est pas, contrairement à la méthode précédente, suggestive, cette technique demande que le patient participe de son plein gré.
Une séance d’hypnose se présente sous la forme d’une conversation simple où le patient est complètement détendu et accède peu à peu à son inconscient, librement ; l’hypnotiseur entretient la conversation en utilisant des images, des symboles et amène progressivement le patient à son inconscient et à trouver lui-même des solutions à ses problèmes.
Cette école d’hypnose est respectueuse des valeurs d’un patient ; elle est beaucoup plus efficace que la précédente.

Les indications de l’hypnose

La thérapie par l’hypnose est utilisée dans les troubles psychiques : elle est indiquée dans les états d’angoisse, d’anxiété, de phobie, dans les troubles de la sexualité.

L’hypnose est aussi employée pour lutter contre la douleur grâce à la sécrétion d’endorphines ; en effet, il est possible qu’une séance d’hypnose facilite la production de ces substances qui ont des propriétés antalgiques.
Elle est utilisée pour traiter les migraines, les maux de dos, … des anesthésistes l’utilisent même pour pratiquer certaines interventions chirurgicales.

Cette méthode thérapeutique peut être indiquée pour faciliter un sevrage tabagique par le biais de modifications des comportements : par exemple au lieu de penser tabac = plaisir, le patient peut être amené à penser tabac = nausée
L’hypnose aurait aussi des succès pour arrêter les grignotages chez les personnes en surpoids.

Elle permettrait de gérer aussi le stress, de trouver la bonne dose de stress qui stimule et d’apprendre à se relaxer quand le seuil est dépassé.

A retenir

L’hypnose qui permet de se mettre dans un état de relaxation totale, n’est pas une méthode thérapeutique récente.
Les méthodes actuelles permettent d’aider les patients à prendre conscience par eux-mêmes de traumatismes survenus dans l’enfance et pouvant être à l’origine de troubles psychologiques gênant leur vie de tous les jours. Eux-mêmes seront progressivement amenés à trouver les solutions à leurs problèmes.
Elle est aussi employée pour traiter des douleurs et même être un complément pour les anesthésies.
L’hypnose est aussi un bon moyen pour apprendre à gérer son stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam