Observation, calibration en PNL

Savoir observer et écouter constitue la base de la communication
J’ai remarqué que dans une conversation les gens orientent moins de la moitié de leur capacité d’écoute vers l’autre. La plus grande partie étant orientée vers soi afin de préparer sa réplique (écoute auditive interne).
Je ne suis pas loin de penser, qu’en matière d’observation, les choses sont encore plus accentuées.

Langage du corps.
Observer va nous fournir une mine de renseignements sur ce que pense et ressent notre interlocuteur.
La personne qui est en face de vous est capable, dans une certaine mesure, de contrôler ce qu’elle dit mais ne pense pas du tout à contrôler le langage du corps.

Que peut-on observer ?
J’observe le corps dans son ensemble.
La personne qui est en face de vous est-elle dans une attitude ouverte et disponible ou au contraire fermée et méfiante.
Penchée en avant elle est attentive, penchée en arrière elle prend ses distances dans une attitude de méfiance.
Ses bras sont ils ouverts et dirigés vers l’extérieur ou  le haut, signe d’acceptation, ou à l’inverse croisés et dirigés vers l’intérieur, signe de refus ?

J’observe certaines parties du corps.
Les bras:
Nous avons vu plus haut la signification des différentes positions des bras.
Les mains:
Un léger tremblement peut traduire un certain stress. A l’inverse, des mains posées tranquillement, légèrement entrouvertes montrent une belle maîtrise personnelle, sauf chez un bon communicateur qui envoie des signaux…
Le visage:
C’est là que s’expriment le plus les émotions. Pour apprendre à les repérer et à les analyser, vous pouvez regarder un film, couper le son et limiter votre attention aux visages. Lorsque vous avez développé cette aptitude, installez-vous dans un restaurant et observez les visages environnants ; n’hésitez pas à prendre des notes.
Les yeux.
Le mouvement des yeux renseigne sur le système de perception de votre interlocuteur.
Cet aspect est si important qu’il fait l’objet d’une page spéciale et d’un exercice que nous vous invitons à faire.
Les muscles.
Regardez si les mâchoires sont crispées ou si les muscles du visage sont détendus
et notamment le front.
Intéressez-vous aux sourcils et au sourire.
Voyez la couleur de la peau, elle traduit les émotions, certaines personnes palissent, d’autres rougissent.
Les lèvres
Tissu très vascularisé, elles donnent également des indications en fonction de la tonicité et de la couleur: blanches et pincées ou  plus rouges et détendues.
Les rides :
Elles ne seront pas les mêmes chez la personne anxieuse ou chez le bon vivant; celui qui montre peu ses émotions en aura parfois moins.
Les épaules:
Tombantes, signifiant l’abattement, ou haussement rapide d’épaules montrant une irritation…
Les jambes:
Croisées ou non, ouvertes ou serrées, fixes ou mobiles.
Leur  mobilité peut traduire un trop plein d’énergie, une envie de partir, ou de l’agacement ; cela dépend du rythme et de l’amplitude du mouvement.
La respiration:
Calme et tranquille ou saccadée. Parfois, elle présente des périodes d’apnée plus ou moins longues montrant une personne concentrée qui retient quelque chose.
Les mouvements:
La personne peut être fixe, immobile ou présenter différents mouvements. Ces mouvements sont intéressants selon les parties du corps concernées mais aussi selon la vitesse à laquelle ils s’effectuent.
J’observe les changements.
En fonction de ce que vous dit la personne et de ce que vous lui dîtes, des changements surviennent, ils sont liés à des modifications internes.
Si vous avez  choqué votre interlocuteur, quoi qu’il dise, vous ne pouvez pas ne pas le voir.

Pour attirer un peu plus encore votre attention sur l’importance d’observer, de calibrer sachez que7 % seulement de votre communication est verbale. Pour accéder au non verbal, je vous invite à ob-ser-ver.

93% de notre communication est non verbale.

One thought on “Observation, calibration en PNL

  1. C’est bien vrai, tout est important dans la communication. Il ne s’agit pas seulement de mots, de discussion, il s’agit surtout aussi de regard, de gestes et de tout un environnement qui fait que soit la communication passe soit elle ne passe pas!
    Merci pour l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam