observation du corps dans la communication : les jambes, le buste

Si l’on croise les bras toujours du même côté, ce n’est pas le cas des jambes. Ces dernières ont donc beaucoup à livrer sur l’état d’esprit de son interlocuteur.Le croisement de jambes
Dans l’exemple ci-contre, Claire croise ses jambes et oriente son buste de telle sorte qu’elle crée une « bulle » avec François. Elle est en position de communication, d’ouverture. Lui, au contraire, entrave l’échange avec sa jambe croisée. Il est dirigé vers l’extérieur, comme s’il voulait s’éloigner au plus vite.Pour se faire une véritable idée de la signification d’un croisement de jambes, il ne faut cependant pas tenir uniquement compte du côté du croisement mais plus de sa direction. Un buste tourné face à l’interlocuteur, même si la jambe croisée pointe vers l’extérieur, dénotera ainsi de l’ouverture.

La position du buste

La position du buste

Le mouvement du buste peut donner la clé de l’état dans lequel se trouve votre interlocuteur. Là encore, il s’agit de différencier un corps qui part sur la gauche, symptomatique d’un sentiment d’abattement, d’un corps qui part sur la droite, qui trahit une position plus dure et stricte. Avec sa main ouverte et détendue sur la joue, Claire montre de l’attention, de la vigilance : elle n’est pas du tout en train de s’endormir. Elle reste néanmoins très professionnelle et sous contrôle puisqu’elle utilise le côté droit. Une impression confirmée par la position du bras gauche, sous la table : elle ne se livrera pas personnellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam