Pourquoi la lecture vous rend plus persuasif

By | 2 novembre 2013

Si vous voulez devenir plus persuasif(ve) mais que vous n’avez aucune idée par où commencer, commencez par… lire.

Il ne s’agit pas forcément de lire des livres spécialisés en techniques de persuasion. Je vous parle de lire tout court.

Oui, vous avez bien compris, le simple fait de lire chaque jour quelques minutes, améliore grandement votre pouvoir de persuasion.

Bien sûr, ce n’est pas toujours évident d’échapper au piège d’une série télé sympa ou d’un film d’action, lorsque vous rentrez chez vous le soir. Pas toujours facile de se dire « Ah, ce soir, au lieu de regarder la télé, je vais plutôt lire un magazine ou un livre ».

En plus, je suis sûr que dans votre bibliothèque attendent au moins trois ou quatre livres que vous vous êtes procurés avec l’intention ferme de les lire rapidement… mais pour une quelconque raison, vous n’arrivez pas à vous y mettre.

Eh bien, si vous cherchiez une bonne raison pour le faire, la voici :

Chaque petit effort de lecture sera payant pour votre pouvoir de persuasion.

Voici pourquoi le fait de lire fait de vous une personne plus persuasive :

1. Plus vous lisez, plus votre vocabulaire s’enrichit

Peu importe que vous lisiez des romans, de la science-fiction, des magazines, des histoires pour enfants, de la poésie, etc. La lecture, quelle qu’elle soit, enrichit votre vocabulaire.

Vous n’apprendrez pas tous les jours un nouveau mot. Mais votre esprit s’habitue à gérer une quantité plus importante de notions quand vous lisez.

Conséquence : lorsque vous êtes amené à persuader quelqu’un, vous faites inconsciemment appel à des mots plus variés, à des notions plus riches, à des images plus fortes et plus percutantes. Vous arrivez plus facilement à captiver votre interlocuteur.

2. Plus vous lisez, plus vos connaissances sont vastes

Encore une fois, peu importe ce que vous lisez. Des journaux quotidiens légers aux livres de philosophie, tout est bon à prendre.

En lisant, votre mémoire emmagasine une certaine quantité de connaissances et d’informations. Souvent, celles-ci n’ont aucun lien avec vos centres d’intérêt.

Pourtant, presque TOUTES ces notions vous seront utiles quand vous devrez persuader quelqu’un.

Par exemple : vous lisez un article sur les ustensiles de cuisine, alors que la cuisine ne vous intéresse pas du tout. Vous apprenez dans cet article que les couteaux les plus recherchés actuellement par les grands chefs ce sont les couteaux en céramique.

Information inutile ?

Au contraire. Qui sait, peut-être que le client avec qui vous vous négocierez demain au travail est un passionné de cuisine (ils sont de plus en plus nombreux !). Il sera content d’en parler avec vous.

3. Plus vous lisez, plus votre capacité de concentration s’améliore

En effet, le fait de lire suppose de se concentrer sur les mots et les lignes qui défilent sous vos yeux, en faisant plus ou moins abstraction de ce qui se passe autour de soi.

Bien sûr, ce n’est pas toujours facile de vous concentrer sur votre page.

Mais c’est justement la raison pour laquelle c’est un excellent exercice !

Votre capacité de concentration augmente avec chaque lecture et ce qui est génial, c’est que vous pourrez utiliser cette capacité pour mieux négocier.

Le fait de persuader quelqu’un ne suppose-t-il pas de savoir canaliser vos idées et de concentrer vos meilleurs arguments très vite ? (Car bien souvent, vous ne disposez que de très peu de temps pour convaincre).

La lecture est à votre cerveau ce que l’entraînement physique est à votre corps : le meilleur moyen de vous maintenir en forme.

4. La lecture améliore votre capacité d’empathie

Que se passe-t-il quand nous lisons ?

Nous oublions en partie nos propres pensées et nous nous mettons à la place de l’écrivain ou du personnage dont on est en train de lire les aventures.

Ce phénomène de transfert « dans la peau d’un autre » est extrêmement utile dans la vie de chacun d’entre nous. Il est à la base de l’empathie – le fait de pouvoir s’identifier avec un interlocuteur, de comprendre ce qu’il ressent.

Et maintenant, devinez quelle est la première condition pour que vous soyez persuasif face un interlocuteur ?

C’est que vous fassiez preuve d’une grande empathie, bien sûr !

Je vous ai déjà parlé à maintes reprises de ce principe essentiel : il n’y a pas de persuasion sans empathie !

Si vous ne faites pas ressentir à votre interlocuteur que vous êtes sur la même longueur d’onde que lui, que vous le comprenez, alors vous n’avez que très peu de chances de le convaincre de votre point de vue.

Alors si vous voulez devenir très persuasif, commencez par cette technique hyper efficace : lisez, lisez et lisez encore.

Bien amicalement,

Olivier

P.S.

Et si vous voulez lire davantage et comprendre mieux ce que vous êtes en train de lire, pensez à améliorer votre vitesse de lecture. Je vous conseille une excellente méthode delecture rapide, ou plutôt de « Lecture Eclair ».

Vous la trouvez ici : Méthode de Lecture Eclair

À propos de l’auteur :

Olivier Leroy

Auteur, créateur de SecretsdePersuasion.com

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam