Respect et appréciation; les clés de l’excellence au travail

L’information d’affaires Rive-Sud – Mai 2001 par Isabelle David

Avez-vous déjà eu très envie de travailler pour une entreprise qui ne vous respecte pas, qui vous cache la vérité, qui vous ignore et pour qui vous n’êtes qu’un numéro? J’anticipe que pour la majorité d’entre vous la réponse à cette question est : «Pas du tout!» ou encore «Jamais de la vie!». Disons qu’au-delà du fait de travailler pour gagner notre vie, ce qui nous motive et nous donne envie de se lever le matin pour aller bosser, c’est bien plus que le salaire ou les bénéfices marginaux.

Le respect de soi, ainsi que le respect provenant des autres collègues, associés, patrons, clients et fournisseurs agissent en tant qu’éléments déclencheurs de motivation et d’estime. Alors, comment pouvons-nous influencer notre milieu de travail, afin qu’il nous apprécie à notre juste valeur et qu’il respecte nos différences? Comment pouvons-nous nous auto-motiver et augmenter notre estime de soi, afin de ne plus travailler uniquement pour l’argent que notre travail nous procure, mais bien plus pour apprécier la vie et les heures que nous passons dans l’entreprise?

La valorisation du personnel n’est malheureusement pas souvent dans les listes prioritaires de la majorité des employeurs. Ils connaissent très rarement nos filtres personnels de motivation et prennent peu en considération ce qui est important pour nous ou ce qui nous touche dans la vie, par simple ignorance dans la plupart des cas, des mécanismes importants du fonctionnement du comportement humain.

Si notre entreprise fait peu pour instaurer le respect, l’appréciation et la motivation du personnel, quel rôle devons nous jouer dans cette dynamique? Accepter que les choses sont ainsi et devenir défaitistes et démotivés? Bien sûr que non. Il n’y a rien de plus démotivant que de subir les événements, alors devenons participatifs et responsables de nous-mêmes.

Il arrive que nous mettons la responsabilité de l’effort d’adaptation à nos besoins aux cadres et directeurs, mais que nous oublions notre responsabilité qui est de communiquer ce que nous voulons et les façons que nous avons de fonctionner. Exceller c’est se prendre en main et se responsabiliser par rapport à l’obtention de résultats que nous voulons atteindre, en s’attendant que l’entreprise fasse également sa part pour atteindre ses objectifs.

Isabelle David,
Maître Enseignant Certifié en PNL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam