Réveillez l’enfant qui est en vous pour avoir le contrôle des émotions

À un moment de votre vie, il vous faudra saisir le vrai sens de la vérité et éviter toute forme de mensonge. Certaines religions peuvent être l’une des principales sources de mensonge. En d’autres termes, de nombreuses églises enseignent des mensonges auxquels les gens croient. Le fait est que la superstition est un mensonge. Pourquoi est-ce que je vous parle de cela ? Parce que votre esprit erre, pense, et les émotions s’en alimentent. Si l’on nourrit votre esprit de mensonges, cela aura donc une incidence, et celle-ci pèsera à son tour sur votre contrôle des émotions en vous plaçant sur la ligne de fond d’où vous essaierez de comprendre tout cela.

Vous avez un enfant au plus profond de vous-même qui peut vous aider… ou vous porter préjudice. Alors occupez-vous de votre enfant intérieur.

Votre enfant intérieur est cette personne que vous avez laissée là dans votre enfance et qui joue toujours un rôle vital dans votre esprit, vos émotions et votre coeur. Si vous avez parfois des réponses impulsives, c’est parce que votre enfant intérieur est aux commandes de vos sentiments et de vos émotions. La plupart du temps, ces impulsions empiéteront sur les droits des autres personnes de votre entourage et pourraient même les blesser sentimentalement. C’est à ce moment-là que vous devez libérer le maître qui est en vous pour reprendre le contrôle des émotions.

Le problème c’est que vous avez pris l’habitude toute votre vie durant d’obéir à ces impulsions. La clé c’est de vous entraîner, de vous habituer à maîtriser vos impulsions en contrôlant cet enfant qui est en vous. Plus vous vous exercerez, plus vos émotions et votre coeur, ainsi que les sentiments qui en proviennent, obéiront à vos ordres.

Une personne qui n’a pas le contrôle des émotions rend souvent la vie des autres infernale. La plupart du temps, cette personne vit l’instant présent au lieu de se projeter dans l’avenir. Ainsi, elle considère les êtres qui lui sont chers comme des esclaves, dictant chacun de leurs gestes. Parfois, ce comportement entraîne un usage excessif d’alcool et de drogue, une suralimentation ou une malnutrition, un tempérament et une perte de contrôle des émotions, un coeur attristé.

Comment pouvez-vous surmonter ce comportement ? Vous pouvez transformer ces impulsions et ces émotions asservissantes en une force positive. Vous êtes pour le moment esclave de vos émotions. Vous devez donc absolument reprendre le contrôle des émotions, c’est-à-dire faire grandir l’enfant qui est en vous et lui réapprendre à vivre pour qu’il commence à comprendre que la maturité doit s’installer. « Hé ! l’enfant ! Il est temps de grandir ! »

Les impulsions en elles-mêmes ne sont pas un mauvais mécanisme. En fait ce sont même des éléments naturels. Vous avez des impulsions incorporées dans votre personnalité. Les impulsions sont des mécanismes d’inspiration, des sources de motivation, et constituent une force qui communique avec votre esprit dans le but de promouvoir vos actions. Par exemple, lorsque qu’un ami vous demande de l’accompagner au cinéma pour voir votre film favori, par impulsion vous dites oui et vous précipitez au cinéma. Vous agissez donc par impulsion, sans réfléchir à l’avance. Maintenant, si vous étiez une personne plus réfléchie, vous vous poseriez des questions sur cette invitation avant de répondre, sur les conséquences et les responsabilités qu’entraînerait votre décision. Vous auriez déjà eu le contrôle des émotions. Vous auriez maîtrisé vos pensées et laissé agir le maître qui est en vous. Dans le premier scénario, votre enfant intérieur s’impose à la réflexion, tandis que dans le second scénario c’est l’être mature qui prend le contrôle.

 

par Florent HUET
Découvrez des conseils efficaces pour avoir le contrôle des émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam