Hypnose et anxiété

L’hypnose peut s’avérer un traitement très efficace dans le processus de gestion des symptômes de l’anxiété, car l’hypnose permet de calmer le corps et l’esprit, d’entrer en contact avec ses propres ressources d’auto-guérison. Une anxiété modérée est salutaire. Sans elle, la race humaine n’existerait pas. L’anxiété joue un rôle important dans notre vie. Elle sert à nous mettre en garde lorsque le danger survient.

Elle a un rôle fonctionnel dans notre vie. Elle nous aide à rester concentré sur les choses de notre vie que nous ne pouvons dissimuler et qui requièrent notre attention. Le seul moment où il faut vraiment s’en inquiéter, c’est lorsque son niveau est trop élevé et que l’anxiété se manifeste trop longtemps et trop souvent.  Elle peut alors devenir un sujet d’inquiétude.  Mis à part le désagrément émotif qu’elle suscite, l’anxiété amène le risque d’un affaiblissement de notre système immunitaire nous rendant ainsi plus vulnérables aux maladies.

Plusieurs choses se passent lorsque nous sommes anxieux :

  1. sur-activation du système nerveux sympathique
  2. augmentation de la fréquence cardiaque
  3. augmentation de la fréquence respiratoire
  4. contraction des muscles
  5. détournement du flux sanguin vers les muscles des bras et des jambes
  6. ralentissement ou arrêt de la digestion
  7. perturbation du sommeil
  8. irritabilité
  9. difficulté de concentration

Ces phénomènes s’avéraient très utiles à nos ancêtres. Ils les empêchaient de se faire dévorer par les prédateurs. C’est ce qu’on appelle la réponse de combat ou de fuite. Lorsque ce phénomène se produit il y a des substances biochimiques qui sont libérées dans notre corps qui nous aident à prendre la fuite ou à nous battre. Si nous ne faisons ni un ni l’autre ces substances non utilisées finissent par endommager notre corps et notre système immunitaire.

Si nous ne déconnectons pas notre système d’alarme, lorsqu’il ne s’agit pas d’un réel danger, les effets de notre réponse de combat ou de fuite peuvent causer des dégâts physiques: un système nerveux hyperactif peut entraîner des tremblements, l’augmentation de la fréquence cardiaque qui use le cœur, l’augmentation de la fréquence respiratoire peut aussi se transformer en hyper ventilation.

En période de réel danger notre anxiété peut nous sauver la vie en nous donnant l’énergie nécessaire pour nous défendre ou pour prendre la fuite. De nos jours, les occasions de tomber sur un prédateur qui veut nous bouffer sont plutôt rares, mais parfois nous devons faire face, par exemple, à un patron arrogant ou menaçant, un conducteur qui nous coupe la route dangereusement, à des ennuis financiers inquiétants, etc.  Ceux-ci sont les équivalents modernes des menaces préhistoriques.

Dans de telles situations, l’anxiété augmente et notre corps est prêt à passer à l’action.  C’est donc à ce moment-là que notre corps actionne le phénomène de combat ou fuite et que les substances biochimiques sont libérées dans notre système, sauf que notre corps demeure inactif physiquement.  En plus de vivre le phénomène physique il y a une panoplie d’émotions qui se joignent au processus. Si ce mécanisme s’enclenche trop souvent et automatiquement, sans réel contrôle de notre part, nous avons alors un sérieux problème.

Nous souffrons peut-être d’anxiété chronique ou généraliséeC’est l’état psychique d’une personne appréhensive avec excès, souvent inquiète de ce qui risque de se produire. Les points d’inquiétude ne se limitent pas à un secteur d’activité de vie, l’inquiétude est partout, omniprésente dans les pensées et parfois même durant la nuit.

Pour le régler, il faut considérer le problème du point de vue de l’esprit : c’est lui qui communique son inquiétude au cerveau, ce dernier envoyant ensuite les signaux nerveux au métabolisme. Nous savons que, chez les personnes souffrant de troubles anxieux, les mécanismes de la réaction physiologique de stress devant un danger fonctionnent anormalement, en mode hyperactif.

Grâce à l’hypnose, notre esprit peut influencer le fonctionnement de notre corps. L’hypnothérapie influence le fonctionnement de notre esprit et par le fait même elle influence les réponses apportées par notre corps. La dimension biologique influence la dimension psychique et vice-versa. L’hypnose peut modifier notre façon de penser et de réagir à des situations et à des événements affectant notre vie, cela peut changer les réactions et mécanismes programmés depuis longtemps dans notre corps et notre esprit. Une amélioration de notre santé physique pourrait être une conséquence indirecte du traitement par hypnose.

Parfois, un C.D. d’autohypnose est inclus dans le traitement, ceci permet au client d’accélérer le processus de reprogrammation au quotidien, ainsi que de détenir un outil précieux pour gérer les périodes intenses.  En reprogrammant le subconscient nous devenons plus calmes, nous  éliminons le stress mental, les idées sont plus claires et les pensées moins inquiétantes.  Cela nous amène souvent à entrer en contact avec les sources réelles de l’anxiété dans notre vie, nous permettant ainsi de faire les modifications nécessaires afin d’installer plus d’équilibre dans notre quotidien.

Betty Reis

www.hypnosolutionscd.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *