Auto-hypnose pour gérer le stress

Je vous présente ici une méthode d’auto hypnose

L’hypnose induite par soi-même ( transe spontanée, ou auto hypnose) est facile et il n’ y a point besoin de précaution particulière car l’on peut en sortir et se ré-associer instantanément.

 Par contre, cela reste un ersatz par rapport à une séance guidée. L’efficacité est moindre, un peu comme se chatouiller soi-même .
Choisissez un endroit calme et tranquille où vous ne serez pas dérangé, où vous serez confortablement installé, dans une position dynamique, avec la bonne tonicité.

Avant de commencer la séance:

Choisissez- vous un objectif raisonnable comme:

1) résoudre une difficulté, activer des ressources inconscientes
2) s’occuper d’une émotion difficile
3) soulagement d’une douleur, d’une tension
4) préparer un évènement: accouchement, soin, examen, sportif…
5) détente, calme, repos
6) …
Je vous conseil de mettre un réveil à sonner dans environ 10 minutes, qui vous indiquera le moment de sortir de transe et de reprendre le trajet dans l’autre sens.

Nous allons partir dans la spirale des sens en commençant par le visuel puis l’auditif et enfin le sens kinesthésique :

1)  visuel  : vos yeux parcourent la pièce et observent 4 éléments. Exemple :

Regardez le mur en face de vous, puis la couleur du plancher, la porte et votre habit …,

2) auditif  : laissez vos oreilles se balader et écoutez 4 sons.

Écoutez les bruits du dehors, puis les sons dans la pièce, le bruit de la respiration, les bruits à l’intérieur du corps …

3) kinesthésique  : observez 4 sensations du corps.

Prêtez attention à la sensation de vos bras sur l’accoudoir ou sur le lit, puis de vos jambes, les sensations de vos habits sur votre peau ainsi que les sensations internes de bien être qui s’installent …

Notez qu’ à chaque fois, je vous invite à aller de l’extérieur vers l’intérieur (la pièce, le plancher, la porte, vous-même…). En même temps, vous pouvez saupoudrer de mots et de pensées de confort et de bien être.

Ensuite vous refaites un tour en repassant par chacun des trois canaux, trouvant 3 “phrases” pour chacun. Puis encore une fois, avec maintenant seulement 2 “phrases” pour chaque canal et enfin 1.

Les paupières commencent à devenir lourdes et le champ de vision devient très limité, comme si l’on portait des œillères. Si c’est le cas, laissez vos yeux se fermer et utilisez des visualisations internes. Pour l’auditif et le kinesthésique, il est encore possible d’employer ce qui se passe à l’extérieur. Mais aller de plus en plus vers l’intérieur (les bruits de la respiration, les sensations internes).

Voila pour l’induction, vous reprendrez scrupuleusement le même chemin pour revenir dans le « ici et maintenant » et vous ré-associer. Cela est très important de bien reprendre la même démarche, de bien refermer les portes ouvertes à l’allée pour le retour.
Ensuite, libre à vous de partir dans l’onirisme ou dans un souvenir agréable, en insistant particulièrement sur les sens, les sensations agréable de confort, sécurité, ce dont vous avez besoin maintenant.

Vous pouvez aussi refaire la séance que vous avez faite avec un hypno- thérapeute, et c’est bien le rôle de l’hypnose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *