L’hypnose et la peur de parler en public

La peur de s’exprimer devant plusieurs personnes en même temps a pour nom dans le DSM IV « phobie sociale » mais moi je préfère parler de la peur de parler ou de se faire remarquer en public car les gens qui éprouvent cette difficulté n’ont pas peur de la société, elles ont peur de s’adresser en paroles ou de s’attirer l’attention de plusieurs personnes simultanément.

La peur de parler en public est commune, voire même très commune car pour la plupart des gens il s’agit d’une expérience vécue peu souvent. En étant demandé à parler en public, la personne se trouve alors à faire face à une situation non habituelle dans laquelle on lui demande indirectement ou directement de fournir une performance sans avoir assez de pratique pour réussir la tâche demandée. C’est un peu comme si on demandait à cette personne de bien performer au tennis à sa première partie. La demande est alors plus forte que les capacités, ce qui génère du stress, de l’angoisse, de l’incertitude en passant par l’indisposition puis par la peur et parfois, jusqu’aux attaques paniques.

Très peu de gens se sentent tout à fait confortables de parler en public. Parmi ceux-ci mentionnons : les professeurs, les prêtres, les conférenciers, les animateurs télé ou radio, les politiciens, etc… Ceci est tout à fait compréhensible car en fait, il s’agit de leur métier, de leur profession, de leur quotidien. Pour cette catégorie à part de gens, parler en public n’est pas un défi… C’est leur quotidien. Ils ont beaucoup de pratique et répètent l’expérience à chaque jour.

Par contre, lorsqu’un étudiant voit sur son plan de cours : ‘Exposé oral’ ou ‘Présentation devant le groupe’ celui-ci (ou celle-ci) se retrouve à des années lumière de son quotidien et le cœur se met souvent à battre plus rapidement. Le même genre de situation peut se produire au travail, par exemple en étant demandé d’exposer le bilan de sa compagnie au restant du personnel. C’est pourquoi en hypnothérapie il est fréquent de recevoir plusieurs clients en début d’année scolaire, ou de professionnels devant s’exposer oralement devant leurs (es) collègues.

A lire également  Astuces pour rompre avec son Passé

(Même si il est beaucoup question de travaux scolaires dans cet article, j’aimerais préciser que cet article s’adresse à toutes personnes éprouvant des difficultés à s’exprimer en public, étudiante ou non.)

Un élément paradoxal apparaît lorsque vient le temps d’aborder la peur de parler en public. Il s’agit de la tendance populaire qui consiste à cacher cette peur pour soi pour ne pas se faire passer pour un ou une timide excessive alors qu’il s’agit d’une des peurs les plus répandues actuellement. Chaque personne se dit : « Il faut que je paraisse à l’aise comme les autres » alors que presque qu’aucune autre personne de l’auditoire (les autres) se sentirait à l’aise dans la même situation.

Par exemple, une personne ayant une peur exagérée des chats en parlera beaucoup plus facilement à son entourage que sa peur de parler en public alors que la peur de parler en public est beaucoup plus répandue que la peur des chats. Et voilà le paradoxe…

Souvent lorsque je reçois un client en hypnothérapie, je peux me rendre compte de la difficulté que la personne éprouve en me disant timidement qu’elle consulte pour une difficulté à parler en public. Dès que je lui dis que la majorité des gens partagent cette peur, je vois leurs visages changer !!!

Pour certaines personnes, savoir qu’elles devront s’adresser à un public dans une période relativement proche provoque un inconfort plus ou moins fort alors que pour d’autres la vie devient invivable tellement ils anticipent l’événement. Même des malaises psychosomatiques comme des nausées, des maux de ventre, ou la diarrhée et autres peuvent survenir.

A lire également  Lire le langage du corps

Selon l’intensité et l’anticipation de la peur, les personnes concernées pourront vivre plusieurs émotions allant de l’inconfort en passant par la peur et à la limite, la panique (tremblements, sueurs, chaleurs, sentiment de vivre une situation irréelle, palpitations cardiaques, difficultés à respirer ou respiration beaucoup plus rapide, changement dans la vision, corps engourdi, avoir l’impression de perdre la raison ou parfois la peur de mourir, l’esprit qui s’embrouille, très grande difficulté à réfléchir, sentiment de perte de contrôle de soi… Et bien d’autres.

Les personnes vivant cette difficulté se retrouvent toutes ou presque toutes dans l’un ou plusieurs des critères suivants
:
A) Une préoccupation exagérée à réussir de façon parfaite.
B) Une hypersensibilité à la critique pouvant provenir du groupe.
C) Une difficulté à soutenir le regard face à l’auditoire.
D) Une autocritique négative sur sa prestation.
E) Un mode de pensée négatif (je vais flancher, avoir des blancs, etc).
F) Un manque de confiance en soi.
G) Un désir exagéré de plaire à l’auditoire.
H) Des attentes trop hautes face à ses capacités.
I) L’incapacité d’accepter ses erreurs lorsque d’autres en sont témoins.
J) Vouloir cacher les manifestations physiques (tremblements, sueurs, voix tremblante).

La peur de parler en public est entretenue par
:
A) L’anticipation de la peur.
B) Le désir excessif de performer.
C) Tenter de cacher sa peur.
D) Une grande sensibilité à accepter la critique.
E) L’évitement (toujours avoir une bonne excuse pour ne pas être là)

Bien que les dix (10) critères dans la partie plus haute ci-dessus (de A à J) se retrouvent très souvent dans la peur de parler en public, ce sont habituellement sur les cinq (5) critères juste ci- dessus que porteront l’essentiel des séances d’hypnose car ce sont principalement ces éléments qui ‘accompagnent’, ‘entretiennent’ et ‘aggravent’ constamment la difficulté ou la peur.

A lire également  Pratique de l'auto hypnose

Bien sûr il est possible de travailler sur tous les critères, mais dans presque tous les cas c’est inutile. Travailler sous hypnose sur les cinq (5) derniers critères est amplement suffisant pour qu’une personne puisse se sentir beaucoup plus confortable à s’adresser à un public.

Il existe plusieurs techniques psychologiques reconnues comme étant très efficaces pour défaire cette peur de façon permanente et lorsque ces techniques sont appliquées sous hypnose (qui est une façon particulière d’appliquer les principes de psychologie) les changement sont assez rapides, voire presque spectaculaires.

Si vous avez une peur exagérée de parler en public, dites-vous que vous faites présentement partie de plus d’un millier de Québécois, Québécoises qui vivent la même difficulté que vous et que peur est tout à fait réversible… Vous pouvez vous en défaire.

L’hypnose est une technique particulièrement efficace pour tout ce qui a trait aux difficultés de stress, anxiété, peurs ou phobies.

Donnez-vous donc la chance d’essayer l’hypnose si vous vivez cette difficulté…. Et sûrement les résultats vont vous surprendre positivement.

Claude Beaudin, Hypnologue, Baccalauréat en psychologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *