Les 7 catégories du test d’estime de soi

L’estime de soi est purement le résultat de l’examen d’une personne. Généralement, quelqu’un qui a une très bonne estime de soi aura assez d’assurance pour s’aventurer dans des activités en dehors de son périmètre de confort et de matérialiser ses ambitions.

Toutefois autour de nous, beaucoup de personnes souffrent d’un manque alarmant d’estime de soi. Donc, dans le but de les aider à s’améliorer, on peut s’inspirer de l’examen d’estime de soi auquel les spécialistes soumettent leurs patients.

Le test de l’estime de soi se divise en 7 différents points.

La toute première catégorie est la procrastination. À tout le monde sa façon de faire les choses. Certains accomplissent leur tâches sur le champ tandis que d’autres les repoussent d’habitude au lendemain. C’est cette catégorie qui va permettre au spécialiste de jauger le niveau d’entrain d’un patient.

En deuxième lieu, le spécialiste va juger du degré de prise de risque d’un patient. À-t-il tendance à découvrir un nouveau milieu de son propre vouloir ou est-il seulement mené par ce que fait la majorité ?

A lire également  4 principes pour augmenter son charisme

Dans la catégorie suivante, l’opinion du patient est remise en question sur son désir à se délier des chaînes de la faillite. Est-il prêt à affronter de nouveaux challenges de cette vie ou est-il gelé par le sentiment de culpabilité des maladresses qu’il a commises avant ?

La quatrième catégorie sert à apprendre un peu plus sur le passé du patient. D’habitude, les gens qui souffrent d’une faible estime de soi ont connu un traumatisme social qui ne cesse de les infester.

Le psy fera son possible pour déterminer aussi les causes de variation du mood du patient.

Au numéro 6, le psychologue devrait être capable d’évaluer si l’individu en question est une personne apte à vivre en société ou carrément l’inverse. À travers cette catégorie du test, le plus important est votre façon d’échanger avec d’autres personnes.

La dernière catégorie vise à interroger le patient s’il est satisfait de l’être qu’il est et de tout ce que la vie a à lui offrir.

A lire également  Etes-vous à l’écoute de votre inconscient ou en êtes-vous l’esclave ?

Une fois que le patient aura répondu aux différentes questions, ce n’est qu’à ce stade qu’on pourra établir s’il y a un moyen de regagner son estime de soi en le laissant à la charge d’un psychologue ou non.

L’estime de soi serait un facteur déterminant dans la matérialisation de nos potentiels en tant qu’hommes. C’est ce concept de la personnalité qui contribue à actualiser toutes ses ambitions personnelles et garantit plus de probabilités de réussites dans la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *