Comment mieux gérer son temps

Tu es engagé dans plein d’activités au point d’être débordé par moments ? As-tu pensé à ordonner tes priorités pour t’y retrouver ?

Le club dont tu es secrétaire, ta petite amie, le spectacle pour «l’assoc» à préparer, sans compter tes études et les travaux à rendre bientôt : et si tu craquais un peu pour évacuer tout ce stress et cette pression ? Non, sérieusement, voici quelques principes qui pourraient t’éviter d’en arriver là :

La première chose à savoir c’est que beaucoup de choses sont très intéressantes, voire importantes, mais on ne peut pas tout faire (dans une vie et encore moins dans une journée ou une semaine). C’est pourquoi il faut faire des choix et s’impliquer raisonnablement dans ce qui nous semble être le plus prioritaire.

Pose-toi les bonnes questions :

  • Est-ce que cette activité est prioritaire dans ma vie en ce moment ? Pourquoi ? Que m’apporte-t-elle ? Contribue-t-elle à mon bon développement ? Contribue-t-elle à me ressourcer, à ce que je sois en relation, au fait que je fais quelque chose pour d’autres, à enrichir mon expérience sociale ou professionnelle ?

Comme tu ne pourras pas tout faire, fais alors des choix parmi toutes les activités auxquelles tu penses, en les classant par ordre de priorité.

  •  Demande-toi aussi : pourquoi ai-je besoin d’une vie si remplie ? Est-ce que je redoute le vide si j’en fais moins ? Est-ce mon cœur qui a besoin d’être rempli ?
A lire également  Comment attirer à soi l’argent,l’amour et la santé?

Si tu te poses ces questions maintenant et si tu peux en chercher une réponse équilibrée (en Dieu ou dans des relations saines avec d’autres), tu t’éviteras peut-être de faire comme beaucoup de gens qui se droguent par le travail.

Fais un planning :

  • Évalue le temps que vont prendre les activités prioritaires. Ajoute un tiers de temps supplémentaire car les choses prennent toujours plus de temps que ce que l’on pense. N’oublie pas les temps de transport.
  • Place les priorités dans ton agenda, selon leur ordre de classement. La question n’est pas : «est-ce que mon calendrier va être rempli ?», mais «quelles sont les activités qui vont remplir mon calendrier ?». Place ensuite dans le temps qui reste ce qui t’apparaît comme plus secondaire. Garde l’équivalent d’une soirée par semaine en temps libre, pour gérer des imprévus (un cours plus long à apprendre, un DS surprise à faire, etc.). Place ce temps en fin de semaine : si tout a marché comme tu le pensais, tu pourras faire ce que tu veux de ce temps, selon ton envie, ton énergie. Sinon, il te sera bien utile pour boucler ton programme.
  • Évite les distractions. Dans nos vies contemporaines, beaucoup de temps est perdu dans des communications peu importantes (des blagues reçues par émail, des messages «pour se parler», etc.). Essaye de minimiser ces éléments, car une soirée peu vite disparaître sans que rien n’ait été fait ou dit de particulièrement essentiel.
A lire également  Les pouvoirs de notre sourire

Note pour les gars : si tu aimes vraiment une fille, ta relation amoureuse est prioritaire. Cela veut dire que tu vas passer du temps avec celle que tu aimes. Ce temps, c’est du temps pour être avec elle, pour s’intéresser à elle. Ne compte pas dedans le temps où vous êtes ensemble actifs dans les responsabilités d’un même club, ni le temps où vous êtes avec d’autres copains, ni le temps où vous révisez ensemble. Pour toi, ça comptera peut-être suffisamment, mais pour elle, ça ne comptera pas pareil que du temps tous les deux. Alors pense-y et réserve sur ton planning des temps spéciaux pour être juste elle et toi (à faire ce que vous déciderez ensemble).

Apprends à dire non

C’est parfois plus difficile de dire non (à une visite, à une demande, à une responsabilité) que de s’astreindre à faire quelque chose qui nous coûte en temps et en énergie. Apprendre à dire non, ça s’apprend : voir l’article.

A lire également  Comment changer vos croyances négatives ?

Évite le perfectionnisme

Être perfectionniste, c’est ne jamais être satisfait de ce qui est fait, avoir des objectifs ou idéaux très hauts placés et penser qu’on doit arriver à les atteindre. Cette pensée tue la vie. Comme dit le proverbe : le mieux est l’ennemi du bien. Cherche à bien faire les choses, mais ne cherche pas la perfection.

« N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur» Albert Einstein.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *