La synchronisation en PNL

La synchronisation est une des techniques les plus efficaces, les plus puissantes de la pnl versant communication. De plus, se synchroniser est pour une large part innée, inconsciente puisque c’est sans doute une des premières choses que nous ayons apprises.

Un bébé qui répond au sourire de sa maman, ne fait rien d’autre que de se synchroniser sur les mimiques du visage de sa mère, mais aussi sur ses émotions.
Se synchroniser, c’est donc adopter le mode de communication de l’autre, ou tout au moins s’en approcher. C’est en quelque sorte se brancher sur la même longueur d’onde que notre interlocuteur.

La synchronisation en PNL ne devra pas se faire de façon mécanique

Il faut être élégant dans sa synchronisation, comme dans toute sa communication en général. Il faudra donc éviter de « singer » votre interlocuteur.
Se synchroniser, c’est adopter le mode de communication de son interlocuteur
Une écoute active associée à l’observation permet de repérer chez notre interlocuteur tout ce qui pourra être utilisé dans la synchronisation. pour reproduire ensuite ce que l’on entend et ce que l’on voit, et également ce que l’on ressent.

Concrètement, sur quoi pouvons-nous nous synchroniser?

D’abord sur ce que dit notre interlocuteur, en utilisant des mots qui lui sont propres et des structures de phrases les plus similaires possible, également sur son niveau de langage proche. synchroniser sur le langage.
Utiliser le canal préférentiel de votre interlocuteur plutôt qu’un autre.

  1. J’entends bien ce que vous dites: le canal préféré est auditif.
  2. Je vois bien ce que vous dites: le canal préféré est visuel.
  3. Je sens bien ce que vous avez voulu dire: le canal préféré est le canal sensitif
  • Sur le niveau de langage de notre interlocuteur

Évitez d’avoir un langage trop sophistiqué avec une personne qui a un langage simple.
A l’inverse, surveillez votre langage avec une personne dont le langage est naturellement plus travaillé.
L’un comme l’autre ne vous reconnaîtra pas comme étant proche de vous, il y aura donc une distance.

  • Se synchroniser sur ce que ressent notre interlocuteur, sur son état interne.

Notre interlocuteur est passionné: il vaut mieux avoir le langage, la gestuelle de quelqu’un de passionné pour mieux entrer en communication avec lui
Le langage de mon interlocuteur est calme et traduit un véritable calme intérieur, j’aurais tendance à utiliser le même ton de voix calme et posé.
Lorsque l’état interne est joyeux, il peut provoquer le rire (comportement) qui devient vite contagieux.

  • Se synchroniser sur la manière dont les gens perçoivent ou se représentent le monde environnant.

Il nous arrive parfois de dire de quelqu’un avec qui nous n’arrivons pas à dialoguer :
 » Nous ne sommes pas sur la même planète  »
Cette phrase prend ici tout son sens. Pour communiquer avec quelqu’un il faut accepter, au moins un certain temps, sa façon d’envisager les choses et de voir le monde.
C’est ce que font tous les bons négociateurs, quitte ensuite une fois que le contact est établi, à ramener progressivement ses propres points de vue plus personnels en fonction de ses propres valeurs et de ses propres critères.
Dans certaines situations extrêmes, des diplomates ou des négociateurs peuvent, pour un temps, donner le sentiment d’accepter les thèses de leurs interlocuteurs  (exemple : prise d’otages) pour pouvoir établir le contact.
Mais nous ne parlons pas là de communication courante.

  • Se synchroniser sur les postures et la gestuelle de notre interlocuteur.

Il s’agit là d’adopter les positions du corps proches des positions du corps de notre interlocuteur.
lorsqu’il se croise les bras, lorsqu’il passe d’une jambe à l’autre, faire la même chose.
Lorsqu’il est assis et croise les jambes, reproduire ce mouvement.
Là encore, la prudence s’impose, il ne s’agit pas de singer notre interlocuteur mais de lui renvoyer en quelque sorte une image en  miroir, de lui-même.

Pour conclure:

La synchronisation est un excellent outil.

A utiliser avec élégance pour rentrer en contact avec son interlocuteur, une façon de lui montrer que nous sommes :

  • sur la même longueur d’onde.
  • en parfaite communion. en phase avec lui.
  • en parfaite harmonie…
  • expressions bien connues du langage courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *