L’autosuggestion du subconscient

On utilise en permanence de vieilles informations pour prendre de nouvelles décisions dans de nouvelles situations … et c’est très problématique pour un grand nombre de personnes.

Pourquoi ? Parce que si l’information que nous avions enregistrée à l’époque est négative, on ne pourra pas prendre une décision positive.

C’est d’ailleurs sur ceci que se base l’autosuggestion : on suggère de nouvelles informations à notre cerveau pour lui demander de remplacer des informations négatives par des suggestions positives.

Autosuggestion: comment construire sa suggestion positive

Disons que vous ayez envoyé la balle de golf dans l’eau au 8eme trou les 3 ou 4 premières fois que vous avez joué ce parcours. Quelques années plus tard lorsque vous retournez sur ce parcours vous commencez à éprouver peur et appréhension lorsque vous arrivez au trou numéro 8.

Peut-être que votre niveau de jeu a progressé depuis cette époque mais vous ressentez quand même la pression. Si vous êtes comme la plupart des golfeurs pour qui le subconscient engendre une réaction physique de tension, vous raterez votre coup.

A lire également  Libérez-Vous Du Passé Émotionnel

La conscience enregistre toutes vos expériences dans votre subconscient. Votre conscience se repose alors sur cette information enregistrée pour prendre des décisions – même les plus simples comme se couvrir lorsqu’on a froid.

Votre conscience contrôle aussi les mouvements volontaires. Votre subconscient régit les mouvements involontaires. Le subconscient consiste en une banque de souvenirs associés à des émotions. Il est constitué du cerveau, de la moelle épinière et d’un réseau de nerfs connecté sur l’ensemble du corps. Par conséquent chaque activité du corps est contrôlée par le subconscient. Votre subconscient contrôle la santé et le fonctionnement de chaque cellule de chaque organe, os, tissu, de votre corps.

La communication subconsciente est active que vous soyez éveillé ou endormi. Vous n’avez pas à commander consciemment votre respiration. Votre subconscient la contrôle … et à moins que vous ne forciez consciemment votre respiration c’est votre subconscient qui s’en charge… vous n’avez pas besoin d’y penser. Imaginez comment il vous serait difficile de vivre si vous deviez penser à chaque inspiration.

A lire également  Le langage qui fait du bien

Prenez une inspiration maintenant. Celle-ci était contrôlée par votre conscience. Si d’ici 2 ou 3 min vous remarquez à nouveau vos inspirations et expirations, c’est votre subconscient aura assuré votre respiration entre temps en réponse aux besoins de votre corps.

Tous les souvenirs de vos expériences passées présents dans votre subconscient sont aussi des souvenirs des émotions et de l’environnement de ce moment précis.

Votre subconscient vous fait donc en permanence des autosuggestion pour que vous puissiez vivre votre vie quotidienne sans réfléchir aux évènements réguliers.

Le subconscient est mécanique, automatique et impersonnel, il fait ce pour quoi il est programmé. Lorsqu’il est programmé pour le succès, il agira pour réussir l’objectif. Lorsqu’il programmé pour l’échec (« Je ne peux pas réussir à faire ça ») il sera aussi efficace pour obtenir des résultats négatifs.

Et c’est là que cela devient intéressant. Représentez vous votre subconscient comme un servomécanisme qui, par définition, est une machine faite pour automatiquement accomplir une action, atteindre un objectif, répondre à une solution.

A lire également  EXERCICE DE COACHING

Le subconscient répond aux consignes à la lettre en recherchant la réponse dans sa banque de souvenirs. Il accepte SANS OPINION NI JUGEMENT toutes les suggestions ou idées données par la conscience. Il ne peut pas distinguer le réel de l’imaginaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *