Le Coaching scolaire

A quoi sert un coach scolaire ?


Les êtres humains ne reçoivent pas le mode d’emploi de l’être humain lorsqu’ils arrivent dans le monde, contrairement à une machine à laver ou une imprimante. Et pourtant notre cerveau est le plus sophistiqué des ordinateurs et tout notre système le plus étonnant des systèmes bio-chimiques. Et nous recevons tout cela sans mode d’emploi.
On apprend donc, comme on peut, à s’en servir. On se fabrique sa propre manière individuelle de mémoriser, de réfléchir, de communiquer, de gérer ses sentiments et de se comporter grâce aux efforts conscients des parents, de la famille et des enseignants.
Peut-être plus important encore, nous apprenons aussi, inconsciemment, en imitant ou s’inspirant des schémas de pensée, des réponses émotionnelles et comportementales de ceux qui nous entourent. Et cela donne et crée des comportements !!!
Certains de ces comportements vont être jugés par les adultes comme positifs, d’autres moins et d’autres encore comme problématiques.
Pour beaucoup (de comportements) cela donne un mélange de bon et de mauvais résultats, tandis que d’autres encore développent des habitudes qui limitent l’individu personnellement et socialement.
Ces modèles de comportements sont également influencés par nos propres expériences de vie et les décisions que nous prenons à la suite de ces expériences.

A lire également  Tabac,cigarette : comment arrêter

Un coach scolaire c’est cette personne impartiale, spécialiste du comportement, qui utilise des techniques aidant les jeunes, et ceux qui vivent et travaillent avec eux, à améliorer leur façon de penser, de communiquer, de se comporter, d’apprendre, et de se connecter avec le monde qui les entoure de façon utile et efficace tant personnellement que socialement.

Un coach scolaire aide les élèves et les professeurs :

  • à reconnaître leur mode de penser, de sentir et d’agir, à apprendre à modifier

les schémas inutiles afin de mieux gérer les réactions émotionnelles négatives et d’accéder à des états psychologiques positifs la plupart du temps.

  • à améliorer l’apprentissage:

-> en développant les activités du cerveau et en accédant à des états émotionnels optimaux pour faciliter la mémorisation et l’apprentissage.
-> en identifiant et en exploitant le style préféré d’apprentissage de l’élève,
-> en pratiquant des stratégies qui développent l’estime de soi et en développant des techniques qui permettent d’améliorer les techniques d’étude.

  • à mieux communiquer avec soi, les autres et l’entourage et se faire comprendre, comprendre les autres et pouvoir se mettre à leur place, à développer des aptitudes de tolérance et d’acceptation vis-à-vis des différences et en apprenant à gérer les conflits avec soi-même et avec les autres.
A lire également  Comment la Sophrologie peut vous aider à être plus serein grâce à ce(s) simple(s) exercice(s)

Quand les enfants et les jeunes ont des stratégies efficaces pour gérer leurs états émotionnels, ils améliorent leur capacité d’apprentissage, construisent de meilleures relations avec leur entourage et sont plus capables de réaliser leurs objectifs et se donner les moyens de créer un avenir serein et prometteur. Et la même chose s’applique bien sûr à ceux qui vivent ou travaillent avec eux.

Claudie Woehrlé, coach et maître praticien PNL
Extraits de pnlMag, mazine édité par imnlp-p.org : L’Association des PNListes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *