Ce n’est pas l’intelligence qui dirige votre vie

Avoir la foi dans la vie, c’est accepter qu’il y ait des choses qui dépassent votre compréhension intellectuelle.

Si vous faites un rapide bilan des moments clés de votre existence, des moments où des choses décisives pour votre avenir sont arrivées, vous constaterez qu’elles n’étaient pas vraiment prévisibles, que vous ne pouviez les planifier intellectuellement et que la manière dont elles sont arrivées est quelques fois totalement invraisemblable.

Demandez aux gens autour de vous comment ils ont rencontré la personne avec qui ils vivent ou comment ils ont trouvé leur travail actuel ou comment tel ou tel évènement important de leur vie est arrivé…

“Les choses importantes dans votre vie arrivent bien souvent par des concours de circonstances totalement imprévisibles et étonnants.”

Si aujourd’hui vous pouvez décider d’atteindre un but, vous ne pouvez pas en revanche savoir exactement de quelle manière il va être atteint.

Vous devez vous concentrer sur le résultat, programmer votre subconscient et avoir la FOI, c’est-à-dire savoir que le “hasard” et “les concours de circonstances” vont vous aider.

A lire également  LES 5 AXES DU BONHEUR: LA FAMILLE (3)

Si vous n’avez pas confiance dans la vie, vous limitez vos possibilités à ce que vous comprenez intellectuellement et, de cette manière, vous ne risquez pas d’atteindre grand-chose dans votre vie.

“La confiance, c’est croire en quelque chose qui dépasse votre compréhension intellectuelle.”

Si les choses ne se passent pas comme vous avez prévu, Vous devez vous concentrer sur le résultat que vous voulez obtenir et laisser votre subconscient mettre sur votre chemin les évènements qui vous aideront à atteindre vos buts.

Cela s’appelle le lâcher prise. C’est l’acceptation que votre partie qui réfléchit ne peut pas tout faire et qu’il y a une autre partie en vous qui agit et à qui vous devez faire confiance.

“Ce n’est pas votre mental qui dirige votre vie.”

L’intelligence ce n’est pas de tout savoir faire, mais de s’adresser à la partie de vous qui sait faire.

Quelles sont vos chances de réussite ?
Pour chaque but que vous avez, répondez à la question suivante : “Quelles sont mes chances de réussite ?”

A lire également  Les systèmes de représentation en PNL

Donnez une note de 1 à 100 qui représentera selon vous le pourcentage de réussite dans l’atteinte de ce but.

Vous voulez doubler votre revenu mensuel d’ici la fin de l’année ? À combien estimez-vous vos chances de réussite sur 100 ? 100 %, 75 %, 50 %, 25 % ?
Répondez spontanément à cette question en laissant vos sensations intérieures répondre.

Posez-vous la question pour chacun de vos buts. Quelles sont vos chances de réussite ? Cela vous donnera une indication sur la FOI que vous avez en votre réussite pour chaque but.

Ne répondez pas que vous ne savez pas. Je ne vous demande pas d’être voyant et de me dire à l’avance si vous allez réussir ou non, je vous demande juste de sonder votre ressenti personnel quant à l’atteinte de vos différents buts.
“Si vous ne croyez pas que vous pourrez atteindre un but, autant le sortir de votre tête et mettre votre énergie dans ce en quoi vous croyez.”

A lire également  Comment mettre pratique de la loi de l’attraction

Rappelez-vous que croire en la réalisation de vos buts est différent de savoir comment vous allez faire.

La croyance est une sensation intérieure de certitude en quelque chose. Il n’est pas nécessaire d’avoir d’explication intellectuelle pour croire.

Exercice pratique pour croire à l’incroyable

À propos de l’auteur :

Bruno est un passionné de développement personnel.
Il vous fait partager son expérience et vous fait profiter de ses lectures.

Voir Son Blog

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *