Comment mettre en marche « votre machine à idée ! »

Quand une idée apparaît dans votre esprit, ne le rejetez pas au premier abord. Au contraire ! Faites-la croître ! Considérez-la sous tous ses angles. Dites-vous : « Cela me fait penser à quoi ? » Ne vous limitez pas !

Par un processus d’association d’idées, vous pourrez produire des centaines d’autres idées. C’est le processus bien connu du fil d’Ariane.

Personnellement, j’ai trouvé mes meilleures idées – suite – à une idée (banale) que j’ai fais fructifier.

N’analysez pas dès que l’idée apparaît !

Si vous analysez le contenu de la nouvelle idée, vous stoppez le processus créatif. Même semblant ridicule ou sans intérêt, chérissez votre idée. Créez des associations avec d’autres. Vous allez produire des centaines d’idées nouvelles. L’analyse doit se faire uniquement à la fin du processus créatif.

Voici quelques questions qui peuvent vous aider à stimuler votre créativité :

Comment faire mieux ?

Cela me fait penser à … ?

Quelles solutions puis-je trouver ?

En quoi cela peut-il être productif (ou constructif, positif, … ) ?

A lire également  Les sept clés du bonheur

Quels sont les meilleurs moyens d’améliorer ce … ?

Comment améliorer, (accroître, développer, perfectionner, gagner…) ?

N’oubliez jamais que les idées sont plus fortes que l’argent ! Une simple idée peut être à la source d’un empire.

Les 3 règles pour libérer votre créativité

Votre puissance créatrice s’anime si vous appliquez ces 3 principes :

1 – Détente : Face à un problème, recherchez plutôt à vous détendre. La tension nerveuse disperse votre énergie mentale. La détente permet de « voir clair » en vous-même. Prenez le temps d’analyser toutes facettes du problème dans le calme. Alimentez votre analyse des éléments que vous possédez. Essayez de résoudre le problème dans cette phase.

2 – Compression psychique : Rassemblez vos forces mentales par une question qui résume bien le problème. Compressez le ressort de votre activité psychique. Concentrez-vous uniquement sur la question. Désirez avec une forte volition mentale de voir la solution vous parvenir. Ne pensez qu’à cela pendant 10 minutes avec intensité.

A lire également  L’angoisse de l’échec

3 – Relâchement de l’activité mentale : C’est la phase de récolte. Videz votre esprit. La phase de vide mental est propice à une grande production créative. Plus vous allez « déconnecter » avec le problème, plus les idées vous parviendront en abondance. Edison faisait une petite sieste quand il voulait résoudre un problème difficile. Beaucoup de solutions lui apparaissaient pendant un rêve.

Soyez attentif aux impressions mentales qui vous apparaissent lors du relâchement psychique. N’analysez plus ! Au contraire, acceptez toutes les impressions, images, associations d’idées, sans limite.

Si vous le souhaitez, faites une « marche / détente » et laissez votre imagination vagabonder pendant cette pause. Notez systématiquement les idées (même absurdes qui vous viennent). Associez-les entre-elles a la fin.

L’auteur est formateur en développement personnel et auteur du livre « Comment produire 200 idées à l’heure »
http://developpement-personnel.over-blog.com/article-373268.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *