EMDR – IMO – EFT- PNL

Quatre sigles pour initiés….. et un clin d’œil sur des outils ayant de grandes similitudes visuelles…

Vous connaissez l’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) de Francine Shapiro et vulgarisé en France par David Servan-Schreiber ?  Si vous voulez voir un psychothérapeute et un psychiatre en parler, jetez un œil ou même deux sur le reportage TV du Nouvel Obs. Francine Shapiro est une thérapeute de Palo Alto, foyer originel des thérapies systémique, familiale, etc, où on utilisait l’hypnose thérapeutique et des techniques de communication (modélisées par la PNL à partir du travail de F. Perls, M. Erickson, V. Satir…) Cette psychologue, qui a parait-il travaillé avec John Grinder, a publié l’ouvrage de référence sur l’EMDR

L’IMO (Intégration par les Mouvements Oculaires) a été créée, d’après ce que j’ai pu lire, en 1989 par Connirae et Steve Andreas, deux grands noms de la PNL (Colorado,USA). La psychologue québécoise Danie Beaulieu a par la suite développé et affiné la technique IMO. L’IMO utilise le SPEM (Smooth pursuit eye movement ou poursuite visuelle continue), alors que l’EMDR utilise plutôt les «  »saccadic eye movements » (Mouvements par saccades), des mouvements oculaires qui  ressemblent à ceux qui se produisent naturellement pendant le sommeil. Avec l’IMO le patient reste maître du choix des mouvements ainsi que de sa vitesse. Ce contrôle donné au sujet facilite le rapport et rapproche plus l’IMO de la PNL

A lire également  Je veux arrêter de fumer

L’EFT (Emotional Freedom Technique) mis au point par Roger Callahan ressemble à l’EMDR. On retrouve la focalisation sur l’évenement traumatisant, les mouvements des yeux et les stimulations bilatérales kinesthésiques. Cette approche a été reprise et améliorée par Garry Graig

Qu’est-ce que la PNL vient faire là ? : N’oublions pas que Richard Bandler, John Grinder, et Robert Dilts on mis en évidence dans les années 1970, la relation entre les mouvements des yeux et le travail du cerveau. Le « New Code » de la PNL de Judith DeLozier et John Grinder a pris forme à la fin des années 80 à partir du travail de G.  Bateson sur la théorie de l’information et la biologie, les recherches  de C. Castaneda sur la Voie Yacqui et leurs expériences africaines du tambour, de la danse,  du chant et du récit au Congo. Ce travail a donné naissance en 1987 à l’ouvrage « Turtle All The Way Down : Prerequisites to Personal Genius ». En 1991, j’ai suivi une formation chez Repère avec John Grinder et Carmen Bostic Saint Clair sur le New Code. Il y avait un exercice tout à fait surprenant  par la puissance de ses effets que l’on appelait « le jeu du Clearing ». Je n’ai jamais cessé de l’utiliser et il est maintenant enseigné avec le Nouveau code de la PNL dans le Praticien PNL niveau II de PNL.

A lire également  Arrêter de fumer - Processus de PNL - Swish pattern

Comment fonctionnent ces techniques ? La direction du regard indique le type d’information auquel le cerveau est en train d’accéder et le stimule. Si on fait en sorte que le sujet regarde dans différentes directions pendant qu’il est en contact avec un souvenir inconfortable, on guide le cerveau dans la recherche de nouvelles ressources. Ces ressources sont de nouvelles connexions, de nouvelles informations sensorielles auxquelles le sujet n’avait pas accès consciemment. C’est l’explication, non scientifique, de l’utilisateur de ces quatre techniques que je suis.

Dans les années 98, je n’ai pas pu résister à la curiosité de me former à une nouvelle approche qui semblait bien prometteuse : l’EMDR. J’ai été frappé par les similitudes entre le « jeu du clearing du New Code » et l’EMDR, Techniquement la différence était que dans le Clearing on amène la représentation gênante dans les quatre champs sensoriels, alors que dans l’EMDR on amène la représentation gênante de gauche à droite. Mes questions et commentaires sur les liens entre PNL et EMDR avaient été violemment censurés, comme si j’abordais un sujet tabou !!  Probablement des intérêts commerciaux à défendre ! Et je me souviens que cette formation était réservée aux psychologues et aux psychiatres. En tant que médecin, mon inscription avait été refusée, et ma formation en PNL n’a pas aidé à faire avancer mon dossier. C’est ma formation en hypnose qui avait permis de faire avancer mon dossier !

A lire également  La dissociation kinesthésique contre le stress au travail

Un de ces jours il serait intéressant de rétablir la filiation de cette technique et si vous avez des pistes, n’hésitez pas à m’en faire part dans cette rubrique.

Mais le plus important la dedans, c’est qu’il y a quatre techniques géniales car simples et efficaces pour aider des milliers d’individus à mieux vivre des situations inconfortables.

Jean Luc
Pour voir la vidéo sur l’EMDR

Source: http://pnl-info.typepad.com/pnlweblog/2008/11/emdr-imo-eft–p.html

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *