Comment changer sa vie positivement

Certaines personnes changent très rapidement, d’autres sont beaucoup plus lentes.
Ici aussi, nous faisons face à une croyance. Si l’individu pense que le changement sera long, ce sera évidement le cas, et inversement.

  • Premier point:

Modifier nos images mentales. Placé dans une situation difficile, il faut décider de supprimer tout cinéma intérieur qui fait mal, interpréter les fait de façon positive, avec une issue heureuse, supprime directement le malaise.

  • Second point:

Il convient de changer l’environnement, faire en sorte que les lectures soient positives de même que les musiques, les programmes teles. Cela diminue les états émotionnels négatifs: être sélectif. Il faudra aussi s’éloigner des personnes négatives.

  • Troisième point:

Il ne faut plus porter attention aux échecs passés, les oublier et ne plus les dramatiser. Par contre, nous avons intérêt à nous souvenir de nos réussites. Toute notre vie est parsemée de réussites, de grandes comme des petites, il est temps d’en prendre conscience.
En modélisant l’idée de réussite une nouvelle connexion synaptique verra le jour et induira en nous un comportement de gagnant.

A lire également  Comment évaluer la prise de risque pour atteindre ses objectifs

Réfléchir sur un problème passé c’est le plus sur moyen de s’en attirer un autre.Le fait de penser à des difficultés, à des problèmes, reproduit l’échec.L’inverse est vrai aussi : De penser à nos réussites en attire d’autres.

  • Quatrième point:

Il faut créer une nouvelle croyance: JE PEUX LE FAIRE. On s’aperçoit alors que finalement tout peut arriver et surtout que nous sommes capable d’y parvenir. Plus nous ferons de nouvelles expériences, plus nous pourrons en franchir.
Il faut tisser dans le cerveau de nouveaux chemins, de nouvelles structures, de nouvelles connexions entre les neurones pour faire exploser son potentiel. Il est également possible de trouver des modèle de réussites, les calquer afin d’atteindre ses objectifs et devenir la personne que vous souhaitez devenir. Il faut alors utiliser le processus de l’imitation.

Il faut savoir comment le gagnant voit les choses et comment, physiquement, il se trouve la façon dont il parle, se comporte. Les résultats sont alors instantanés et dans tous les domaines.
En faisant cette recherche, il est bon de faire une enquête, de prendre des notes et d’en tirer les conclusions nécessaires à votre propre évolution.
Il est important de noter que le contrôle de son image mentale se fait toujours par l’image la plus intense, la plus grande, la plus lumineuse. C’est cette image là que le cerveau prendra pour vraie et pour celle que vous désirez accomplir. C’est le signal fort. Plus il est limpide, plus le cerveau le considère comme objectif à atteindre.

A lire également  Arrêtez de sous-estimer votre valeur

EXERCICES :

  • Vous fermez les yeux, rappelez vous un souvenir agréable. Mentalement,augmentez un peu la lumière de la scène, grâce à un bouton mental, le souvenir devient plus lumineux. Tournez encore le bouton pour en faire une scène très
    lumineuse. Tournez maintenant mentalement le bouton du son, les voix, les bruits deviennent clairs, les sons sont plus audibles. Le dernier bouton à tourner est celui des sensations physiques, pensez à tout ce que votre corps touchait : le contact avec la chaise, le sol, les habits, l’environnement. Vous ressentez toutes les sensations d’une manière très forte.
  • Refaites la même expérience avec un événement négatif, mais dans le sens inverse diminuez en tous les boutons. Réduisez ensuite fortement l’image qui s’éloigne de vous de plus en plus, loin et floue elle disparaît doucement dans le lointain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *