Reprendre son pouvoir personnel

Nous n’avons jamais été aussi conscients du lien qui unit notre corps et notre esprit. Les médecins eux-mêmes prennent de plus en plus en considération l’impact de ce qu’ils communiquent aux patients bien au-delà des mots,  par leur langage non verbal qui transmet ce qu’ils pensent réellement.

Leur position d’expert a un impact sur nos croyances face à la guérison et au retour à la santé. Par ailleurs, la médiatisation de masse que nous subissons quotidiennement au sujet de la pandémie AH1N1 par exemple, nous rend particulièrement sensibles au danger que représente la maladie. Aussi nous sommes devenus soucieux de prendre notre santé en main. La PNL nous apporte justement des outils puissants pour comprendre la maladie afin de guérir et retrouver la santé.

Puisque le corps et l’esprit font partie du même système, la santé se définit pour moi comme un équilibre dynamique entre tous les plans. Ainsi la maladie est un signal pour attirer notre attention sur la présence d’un dérèglement. Donc les symptômes physiques et les émotions sont des signaux nous indiquant le besoin d’alignement. De plus, nos croyances conditionnent véritablement notre état de santé.

La santé résulte d’un équilibre dynamique entre la tête, le cœur, le corps,  le tout aligné sur le sens que nous donnons à notre vie. Ainsi les émotions sont un signal que nous sommes sur la bonne voie si la joie, la paix et les autres émotions agréables sont présentes tandis que la colère, la tristesse, l’anxiété nous indiquent qu’il y a un problème dans un des secteurs. Il en est de même pour les malaises du corps qui reflètent un état de déséquilibre interne.

Comment ramener l’équilibre ? La PNL permet, entre autre, de faire des changements au niveau de nos croyances, de nos valeurs, de notre identité et de clarifier notre mission, i.e. le sens que nous donnons à notre vie. Les changements apportés à ces différents niveaux ont à leur tour un impact sur nos comportements (dont la maladie) et nos émotions, résultats visibles de nos représentations internes du monde.

Pour retrouver ou conserver la santé, il est possible de travailler sur divers plans puisqu’ils s’inter influencent. Nous pouvons partir du corps pour apporter des améliorations. Par exemple, dans une situation de stress, on a tendance à avoir une respiration de survie.

Simplement amplifier sa respiration permet un dégagement qui libère autant la tête que le corps. Nous pouvons aussi partir du monde des pensées pour apporter un changement d’attitude physique. Il suffit d’observer le sourire et l’état de bien- être qu’apporte le rappel d’un moment de bonheur.

Pour avoir une bonne hygiène de vie, il est important de s’assurer de répondre aux besoins particuliers tant au niveau du physique (P), du mental (M), des émotions (E), que de donner un sens(S) à notre vie. Le bureau de direction de nos PMES devrait se trouver à l’extérieur afin de tenir compte de l’ensemble de nos besoins.

Êtes-vous de ceux qui ont installé le bureau de direction de leur vie au niveau du mental ? Ou encore, est-ce les émotions qui orientent vos décisions ? En consultant chacun de ces secteurs pour une problématique particulière, nous pouvons élaborer une solution consolidée  tenant compte des besoins de chacun. Il s’agit de rétablir la communication entre ces différents secteurs.

Pour moi, la santé c’est un pas de plus que la guérison. En reprenant l’analogie avec un problème mécanique de voiture, les premiers bruits sont comme les signes d’un problème. Si je n’en tiens pas compte et que j’attends d’avoir des vibrations, je peux me retrouver avec un problème plus grave, qui aura affecté d’autres systèmes.

Quand je la conduis au garage pour la réparation, on me donne d’abord un diagnostic afin de régler la cause probable du problème. Une fois le problème réglé, ça va dépendre de mon degré de confiance dans l’intervention pour retrouver la pleine assurance que mon véhicule est sécuritaire.

Il en est de même pour les premiers symptômes physiques ou émotionnels aux quels nous ne portons pas toujours attention dès leur apparition. Quand nous sentons un impact majeur sur notre bon fonctionnement, nous consultons un spécialiste qui pose un diagnostic après une série de tests et propose une intervention pour régler le problème à sa source. Une fois qu’il y a guérison, nous reprenons le chemin de la santé quand nous croyons que le spécialiste a trouvé la cause du problème et y a remédié.

Mon objectif est d’accompagner les gens à reprendre leur pouvoir personnel et se remettre au centre de leur vie. La santé découle alors naturellement de cet équilibre retrouvé.

Nadine Gusew
www.pnlsante.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *