Qu’importe le pourquoi, seul le comment compte!

Pendant des années nous avons cherché à comprendre le « pourquoi » des troubles, d’analyses en analyses, d’expériences en expériences, mais dans quel but ?

L’homme ne supporte pas l’irrationnel, il veut comprendre tout et tout le temps, mais qui est cet homme ?  Vous, moi, nous tous en fait. Peut être qu’une partie de nous, la partie consciente, celle qui calcule comprend analyse celle qui emmagasine les informations pour ensuite les traiter suivant chaque situation, et plus la situation devient compliquée pour le côté rationnel plus le cogitum ce met en marche attirant a lui les solutions correspondants aux acquis, attirant à lui une non réponse, une situation connue donc un non changement.

Imaginez-vous un instant mettre 10 ans à comprendre pourquoi  vous en êtes arrivez là, imaginez un instant que votre présent est emprunt de votre futur. Sachez que votre corps change votre inconscient le sait mais le conscient, cet énorme calculateur, lui, ne le veut pas se changement qui ne correspond à rien de connu, rien dont il ai une référence précise dans ses données.

Dans ses conditions le plus important c’est  de lui donner de nouvelles références celles qui vont lui permettre, au quotidien, d’avancer en prenant en compte non pas une base de données passée mais bien une base prise sur l’instant car l’instant est emprunt du futur, en un mot rétablir le dialogue entre l’inconscient le conscient et le corps.

Le premier à la connaissance du positif et connait la solution, le deuxième est capable de la mettre en place car il est au contact de la matière et en connait les règles, le troisième permet aux deux autres de vivre l’expérience.

Peut importe d’où viennent les maux, le plus important est de corriger rapidement la voie prise par une référence trompeuse, d’ouvrir l’angle de vu et de réduire la vitesse d’obturation de ce conscient.

Si en théorie cela semble simple, il l’est en pratique beaucoup moins, et plus le mental est fort (ex : des sportifs) et plus c’est difficile, d’où l’intérêt de la thérapie-brève, de l’hypnose… avoir accès directement à l’inconscient en faisant lacher-prise le conscient permettant ainsi une correction quasi immédiate.

Crois et ne doute jamais !

oliviertherapie-breve

Site Web : olivier.therapie-breve.overblog.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *