Les miracles de la PNL et de l’hypnose

Les applications de la PNL et de l’hypnose sont innombrables. On peut citer :

  • le travail pour des changements personnels au niveau des comportements et de la psyché
  • l’amélioration de l’apprentissage
  • le traitement de divers troubles psychiques
  • le marketing
  • la gestion de relations interpersonnelles au sein d’une famille ou d’une équipe
  • l’amélioration de performances physiques, mentales, sociales ou autre
  • la vente et la négociation
  • etc…

Dans tous ces domaines, la PNL et l’hypnose obtiennent des résultats rapides, efficaces et durables. La PNL dispose en effet des outils les plus performants qui soient dans chaque cas, ceci grâce à la modélisation des meilleurs experts de chaque domaine (par exemple par la modélisation de thérapeutes d’exception tels que Virginia Satir, Fritz Perls ou Milton Erickson) et l’hypnose permet d’intervenir directement au niveau de l’inconscient. Ainsi ces méthodes permettent d’obtenir des résultats si spectaculaires qu’ils semblent souvent véritablement miraculeux !

Quels sont les principes qui permettent des résultats aussi extraordinaires ? Tout d’abord, la PNL et l’hypnose ne considèrent pas que le client est malade parce qu’il a des difficultés, ni que les changements doivent être pénibles. Elles postulent que chacun fait toujours le meilleur choix qu’il a à sa disposition et elles s’attachent donc à augmenter les choix disponibles pour chaque individu en toute situation. Dès que le conscient et l’inconscient ont des solutions plus satisfaisantes à leur disposition, ils appliquent aussitôt et naturellement ces solutions nouvelles et le changement est quasi immédiat.

D’autre part, la PNL et l’hypnose utilisent le principe selon lequel les apprentissages et les changements rapides sont plus naturels pour le système nerveux que les apprentissages et les changements lents. Ce principe est illustré par un exemple très simple donné par Richard Bandler : à votre avis, est-il plus simple de faire apprendre à quelqu’un quelles sont les différentes cartes d’un jeu de cartes à jouer en lui montrant une seule carte par semaine durant une année ou en lui montrant tout le jeu à plusieurs reprises durant une heure ?
Comparaison avec d’autres méthodes

La comparaison avec les méthodes issues de différentes « écoles de psychologie  classiques » tourne ici clairement à l’avantage de la PNL et de l’hypnose : les « écoles classiques » prennent en général des mois, voire des années, pour obtenir un résultat incertain. Ainsi, par exemple, une psychanalyse durera systématiquement plusieurs années, à raison d’au moins une séance par semaine, pour n’aboutir généralement qu’à « l’acceptation » du problème… Iriez-vous voir et payeriez-vous durant de longues années un garagiste qui au lieu de réparer votre voiture ne ferait que vous expliquer semaine après semaine que vous « devez accepter » le problème de freinage de votre véhicule ? ! Et que penseriez-vous de la valeur des théories sur la mécanique d’un tel garagiste ? !

De plus, souvent, ces « écoles » culpabilisent  le client pour sa soi-disant « résistance au changement » (une façon commode pour elles de se dédouaner de leur absence de résultats), veulent absolument fouiller dans le passé pour trouver un coupable ou un « événement traumatisant » soi-disant responsable du problème actuel, causant des souffrances au client en lui faisant revivre les événements douloureux de sa vie ou encore estiment qu’il est normal que durant le soi-disant « processus de guérison » les problèmes du client empirent. La PNL et l’hypnose, elles, se concentrent sur l’obtention saine et pragmatique de solutions et d’un bien-être augmenté dans l’instant présent et pour le futur.

A lire également  Séance d'auto hypnose: problèmes affectifs et relationnelles

Autre désavantage notable de la plupart des « écoles classiques » : elles vont investir plus de temps et d’énergie à tenter de persuader le client de la validité de leurs théories qu’à l’aider. Ainsi la psychanalyse postule qu’un homme ne saurait être sain si il n’accepte pas le dogme selon lequel il aurait voulu dans son enfance coucher avec sa mère et tuer son père (la fameuse et fumeuse théorie de l’Œdipe, dont on parle partout comme d’un fait établi, mais jamais prouvée scientifiquement…). La PNL et l’hypnose par contre concentrent leurs interventions sur la structure des pensées, émotions, comportements et non sur leur contenu. Elles n’ont donc pas besoin d’imposer leurs explications au client et sont par conséquent, contrairement aux idées reçues, beaucoup moins manipulatrices que les « écoles classiques ». La PNL et l’hypnose vont résoudre le problème du client, point.

Enfin, beaucoup d’ « écoles classiques » se basent uniquement sur les spéculations d’un ou deux « maîtres à penser », alors que la PNL et l’hypnose basent leurs méthodes sur l’observation concrète et pragmatique de tout ce qui fonctionne réellement. Les découvertes les plus récentes des neurosciences commencent d’ailleurs à expliquer le pourquoi de l’efficacité remarquable de ces outils.

En résumé, lorsque vous ferez le choix des moyens pour résoudre vos problèmes, améliorer votre vie ou atteindre vos buts, choisirez-vous d’allez consulter quelqu’un qui vous culpabilisera, vous forcera à revivre tous vos mauvais souvenirs, vous expliquera comment vous devez voir votre propre vie et vous fera payer durant des années pour une « thérapie » aux résultats anecdotiques ? Ou choisirez-vous plutôt l’efficacité, le confort et la rapidité de la PNL et de l’hypnose ?
Premier exemple concret : le traitement des phobies
Les phobies peuvent être dirigées contre les objets les plus divers (araignées, souris, serpents, ascenseurs, foule, vitesse, altitude, etc, etc) et peuvent, suivant leur degré, être extraordinairement handicapantes pour les personnes qui en souffrent. Ainsi, par exemple, certains agoraphobes ne peuvent même plus sortir de chez eux et doivent devenir complètement dépendants de leur entourage pour leur approvisionnement.

Pour résoudre ce problème, une psychanalyse classique va chercher à identifier durant des années le soi-disant « déplacement des représentations » qui serait la cause de la phobie, en espérant que cette « découverte » permette au client de guérir de ladite phobie. Les procédures plus modernes de désensibilisation systématique marquent un net progrès par rapport à tout cela et permettent au phobique, au bout de quelques mois, voire de quelques semaines, de commencer à supporter l’objet de sa phobie. Qu’en est-il de la PNL et de l’hypnose ?…

A lire également  La recherche de précision ou méta modèle.

La PNL s’est intéressée très tôt aux phobies parce qu’elles sont facilement mesurables. Il est très facile de constater si une personne a ou non une réaction phobique (réaction de peur intense et irrationnelle) à l’égard de quelque chose et donc de mesurer l’efficacité d’un traitement permettant de guérir ce problème. Ainsi, depuis des années, la PNL a mis au point plusieurs protocoles extrêmement efficaces permettant de guérir n’importe quelle phobie simple (non compliquée par un autre trouble) en quelques dizaines de minutes, avec parfois la nécessité de répéter une ou deux fois le processus plus tard pour installer définitivement la guérison. Tout bon praticien en PNL a appris durant sa formation de base deux ou trois de ces méthodes et peut les appliquer facilement. En fait la PNL postule que les phobies sont simplement la manifestation d’un apprentissage accéléré (le phobique a appris très vite, parfois quasi instantanément, à avoir très peur de quelque chose). Il suffit donc d’utiliser un processus similaire pour résoudre le problème !
Deuxième exemple concret : l’amélioration de l’orthographe des écoliers… et des adultes

De nombreux écoliers connaissent dès le début de leur scolarité de grandes difficultés pour écrire correctement. Pour certains ces difficultés finissent par disparaître par la force d’un travail d’apprentissage ardu, mais pour d’autres ces difficultés persistent au-delà de la fin de la scolarité, jusqu’à les handicaper durant leur vie d’adulte (aujourd’hui comme hier, une lettre mal orthographiée fait toujours mauvaise impression)… Pire encore : chez beaucoup de gens, l’orthographe commence à se dégrader dès que cesse la scolarité et les corrections constantes des professeurs. Enfin, les personnes dyslexiques connaissent des difficultés plus grandes encore à apprendre l’orthographe et doivent souvent recourir à de nombreuses séances d’orthophonie pour pouvoir écrire de façon lisible.

Par contraste, certaines personnes sont des champions de l’orthographe, capables de retrouver de mémoire et quasi instantanément l’orthographe des mots les plus compliqués, sans jamais se tromper. Or, la PNL a percé le secret de ces champions : il s’agit de leur stratégie d’apprentissage. En effet, la seule chose qui distingue un champion de l’orthographe d’une personne ayant de grandes difficultés à écrire correctement, c’est la façon dont chacun d’entre eux va s’y prendre pour fixer dans sa mémoire l’orthographe des mots. Dès le moment où une personne commence à appliquer la stratégie des champions de l’orthographe, elle devient elle aussi une championne de l’orthographe, quelles qu’aient été ses difficultés précédemment !

Ainsi, grâce à la PNL et à l’hypnose, il est possible d’installer dans l’inconscient cette « stratégie gagnante » et d’améliorer de façon spectaculaire les performances en orthographe de n’importe qui dès la première séance, y compris chez les dyslexiques !

Mieux encore : de la même façon qu’avec l’orthographe, ce qui distingue les champions dans toute discipline scolaire (mathématiques, informatique, chimie, biologie, dessin, etc), ou même les génies dans les sciences, les sports ou les arts des personnes « ordinaires », ce sont uniquement les stratégies mentales et physiques qu’ils appliquent lorsqu’ils apprennent, lorsqu’ils tâchent de comprendre ou de créer et lorsqu’ils utilisent leurs compétences en pratique. Dès que ces statégies sont modélisées, il devient facile de les implanter par PNL et hypnose chez n’importe qui et d’améliorer ainsi les performances de la personne dans le domaine visé de façon surprenante !
Troisième exemple concret : le traitement du tabagisme
Combien de personnes désirent ardemment cesser de fumer, multipliant parfois les tentatives avec les méthodes les plus diverses, sans jamais y parvenir ? ! Et c’est d’autant plus vrai actuellement, alors que la pression sociale sur les fumeurs s’accroît.

A lire également  Le mental collectif par Robert Dilts

La dépendance au tabac est pour la plupart des fumeurs difficile à rompre et ce sevrage est compliqué par le fait que la plupart des méthodes qui leur sont proposées sont contre-productives ! Ces méthodes, tels les patches à la nicotine par exemple, visent en effet à réduire le besoin en cigarettes du fumeur de façon à  ce que son sevrage lui demande moins d’efforts. Le fumeur s’appuie ainsi sur une béquille lui permettant de se sentir bien pour un courte période, il cesse un moment de fumer et, dès qu’il rencontre à nouveau les circonstances qui le poussaient précédemment à fumer, il recommence… Il n’aura en effet pas développé durant son sevrage le self-contrôle indispensable pour maintenir son abstinence !!!

Il est en effet facile de constater que tous ceux qui parviennent avec succès à cesser de fumer le font grâce à leur forte motivation et leur grand self-contrôle. Beaucoup parmi ceux-ci cessent de fumer du jour au lendemain, en en prenant la ferme décision et sans l’aide d’aucune « béquille ». Et parmi ceux qui ont utilisé de telles « béquilles » pour cesser de fumer avec succès, en dernier ressort c’est toujours leur propre self-contôle qui a fait la différence lorsqu’il s’est agit de maintenir l’abstinence.

Or, la PNL et l’hypnose disposent d’outils extrêmement précis et puissants permettant de bâtir une motivation énorme et de développer un self-contrôle invincible !!!  Dès qu’un fumeur aura ainsi développé ces capacités indispensables grâce à l’aide du praticien en PNL, il résistera sans peine aux difficultés du sevrage et maintiendra son abstinence à vie !

Avantage supplémentaire de cette méthode : elle est non seulement applicable à toute forme de dépendance (sucre, alcool, drogues douces et dures, etc), mais elle permet également à celui qui souhaiterait diminuer et contrôler sa consommation de tabac sans pour autant cesser entièrement de fumer de le faire !

Comments

  1. Par BOUSSARI

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *