La visualisation

« Si vous pouvez l’imaginer, vous pouvez l’atteindre, si vous pouvez le rêver, vous pouvez le devenir. » William Arthur Ward

Lorsqu’on parle de visualisation, on a souvent tendance à la confondre avec l’imagerie mentale. En effet, le principe de cette dernière est de faire émerger des représentations imagées qui appartiennent à l’inconscient. En visualisation on impose des images précises à l’esprit.

La visualisation admet la capacité mentale de se représenter un objet, un son, une situation, une émotion ou bien une sensation. Selon son intensité, cette représentation peut déclencher plus ou moins les mêmes effets physiologiques que le ferait la réalité. Par exemple, si vous pensez à une situation passée agréable,votre corps ressentira une sensation réelle de détente.

La visualisation : une méthode puissante pour atteindre nos objectifs

Cette technique est fréquemment utilisée afin d’induire des changements dans le comportement ou le métabolisme. Dans certains cas, la représentation mentale de la visualisation doit être conforme à la réalité afin d’atteindre certains objectifs. En effet, la personne se représente tous les éléments faisant partie de la situation à visualiser, tels que le lieu, l’attitude souhaitée, les détails de la scène, les étapes telles qu’elles doivent se dérouler ainsi qu’elle-même en train d’agir dans la situation. Répété de manière régulière, cet exercice a un effet conditionnant sur l’organisme qui devient plus susceptible de se conformer au scénario prévu et ce, dans la réalité.

A lire également  Comment effacer ses souvenirs négatifs avec le monologue intérieur positif

Elle est également utilisée à des fins thérapeutiques et est appelée « visualisation curative ». De cette manière on fait appel à la métaphore afin de donner une forme symbolique à la maladie et ainsi aider à la faire disparaître.

Le Dr Carl Simonton, cancérologue américain a conçu et popularisé l’usage de la visualisation dans le milieu médical. Il s’est basé sur les travaux du Dr Robert Rosenthal, dans lesquels il démontrait comment les gens se comportent souvent de manière à augmenter la probabilité qu’une attente se réalise, qu’elle soit positive ou négative.

Les bénéfices de la visualisation sont nombreux et les domaines d’applications sont illimités. Elle représente une technique très fructueuse afin de réduire ou prévenir le stress, l’anxiété et améliorer le bien être. Il est souvent mentionné que tout le monde est à même de visualiser facilement. En réalité, mon expérience m’a prouvé que cette théorie n’est pas toujours vérifiée. Cela est souvent lié au fait que les adultes rationnels peuvent résister à l’aspect « mise en scène » de la démarche. En effet il m’est arrivé de rencontrer des personnes incapables de se représenter de manière visuelle un objet quel qu’il soit.Par contre, tout le monde peut apprendre à visualiser et à obtenir des résultats spectaculaires. Et surtout tout le monde peut en bénéficier. Les enfants y répondent particulièrement bien.

On se sert de la visualisation créatrice pour créer un futur « amélioré, meilleur » qu’on imagine pour soi.

A lire également  5 secrets pour maîtriser la pensée créatrice avec les cartes mentales

Dans ce cadre elle est orientée vers un objectif à atteindre. Pour se faire il faut poser une intention, un désir, et enfin formuler une vision claire et détaillée de ce que l’on souhaite dans la réalité. Une fois visualisé, ce scénario s’inscrit dans l’inconscient comme un souvenir afin de faciliter sa concrétisation au même titre qu’une expérience vécue réellement dans le passé.

La visualisation est un exercice qui peut être pratiqué seul, cependant dans les premiers temps des difficultés peuvent survenir, comme le manque de concentration, le parasitage, la panique, la peur, ou la culpabilité. C’est pourquoi au début, la pratique de la visualisation lors d’un coaching, devient plus abordable et surtout beaucoup plus efficace.

Maintenant pour s’assurer de son efficacité il convient d’apprécier que quelques critères sont nécessaires, tels que la sincérité du désir exprimé, être prêt à accepter que l’objectif se réalise, avoir confiance en soi et la capacité à prendre ses responsabilités. Avoir confiance ne veut pas seulement dire que l’on doit être sûr que l’objectif sera atteint, mais c’est surtout s’en remettre à la vie, en ayant confiance qu’elle écoutera la demande. Il est important d’avoir confiance dans le processus et non pas dans l’exigence du résultat, c’est pouvoir se détacher de l’accomplissement, d’être détendu et d’apprécier ce qui est ici dans le moment présent.

A lire également  La conscience de soi

Si une personne se fixe comme intention la réalisation de son potentiel intérieur, la manifestation de son authenticité, de sa beauté, vitalité, harmonie,…alors la visualisation, guidée par le coach, peut devenir un outil de transformation et de développement personnel très puissant.

Voici quelques éléments de base à respecter pour une visualisation efficace:

Le respect de soi : toujours utiliser des scénarios positifs, c’est-à-dire des scénarios dans lesquels on ressent

un certain bien-être, où l’on est en accord avec ses valeurs.

L’écoute de son corps : cette technique sollicite les ressources de tout l’organisme, les renseignements que

donne celui-ci (contractions, énervement, tensions, émotions,…) doivent inspirer le rythme et l’orientation

de la demande.

Réduire les objectifs en plusieurs petites étapes : tout processus s’effectue progressivement, rien ne sert de

s’attaquer à la montagne d’un saut mais plutôt favoriser l’intégration de chaque pas.

Se faire CONFIANCE : ceci repose sur le pouvoir de persuasion et seule une personne qui a confiance en

ses ressources peut user de persuasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *