Le modèle CARTE

Selon ce modèle, l’objectif doit être défini comme suit :

Contextualisé

Dans quel contexte (professionnel, familial, etc.), dans quels délais et avec quelles ressources je vais atteindre mon objectif.

  • Où, quand, avec qui et en relation avec quelle activité désirez-vous atteindre cet objectif ?
  • A quel moment dois-je atteindre cet objectif ?
  • Quand, concrètement, souhaitez-vous attendre cet objectif ?
  • Dans quel contexte souhaitez-vous réaliser cet objectif ?

Profitez-en pour vous poser aussi la question : dans quel contexte ce résultat ne serait-il pas désirable ?

Affirmatif

L’objectif doit être établi à la forme affirmative, active et positive.Le but doit être formulé par rapport à ce que vous voulez et non par rapport à ce que vous ne voulez pas. Il s’agit ici d’obtenir une représentation positive de l’objectif. En clair, la prochaine fois que vous prenez le taxi, commencez par dire au chauffeur où vous ne voulez pas aller … vous imaginez le résultat ?

Responsabilisé

L’objectif est sous mon contrôle. Je m’engage, je veux, je suis responsable.La motivation et les objectifs doivent être initiés et maintenus par la ou les personnes désirant atteindre le résultat.
“Je veux atteindre” et préférable au “il faut atteindre” beaucoup plus impersonnel et déresponsabilisant.

  • Que puis-je faire pour atteindre ce résultat ?

et non pas:

  • Que “faut-il” faire pour atteindre ce résultat ?

Et aussi:

  • Qu’est ce qui vous empêche d’atteindre ce résultat ?
  • Quel est le problème ?
  • Comment ferez-vous pour résoudre ce problème ?
  • De quoi avez-vous besoin pour résoudre ce problème ?

Testable

L’objectif doit être vérifiable et observable.
Vérifier comment moi – ou un observateur externe – pouvons savoir que l’objectif est atteint.

  • Comment saurez-vous que vous avez atteint l’objectif ?
  • Que verrez-vous, qu’entendrez-vous, sentirez-vous ? (VAKOG)
  • Qu’est-ce qui vous convaincre que vous êtes déjà en train de la faire ?
  • Comment un autre le saurait-il ?

Écologique

L’objectif est respectueux de mon équilibre interne et externe.
Ce que je gagne, ce que je perds à réaliser l’objectif.

L’écologie est respectée par le maintien des intensions positives, des relations avec soi, avec les autres et dans un contexte plus large.

  • Quels sont les avantages de la situation actuelle ? et comment les préserver avec le nouvel objectif ?
  • Est-ce que l’intention positive de l’objectif est préservée ?
  • Sous quelles conditions cet objectif ne serait-il pas désirable ?
  • Perdriez-vous quelque chose a atteindre cet objectif ?
  • Que va-t-il arriver si l’objectif n’est pas atteint ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *